Programme

Juil
19
jeu
Orchestra di Piazza Vittorio -Italie
Juil 19 @ 22 h 00 min

http://www.orchestrapiazzavittorio.it/

l’orchestre : Fondé en 2002, l’Orchestra di Piazza Vittorio est soutenu par des artistes, intellectuels et professionnels de la culture qui ont voulu mettre l’accent sur la spécificité de cette célèbre place romaine, située au cœur du quartier très multiculturel de l’Esquilino. L’Orchestra di Piazza Vittorio représente une formation unique, constituée d’excellents musiciens issus du monde entier. Il suffit de les regarder évoluer ensemble, sur scène, pour comprendre à quel point ils incarnent ce message de paix et de fraternité qu’ils portent avec autant de force et d’éloquence. L’orchestre encourage la recherche et l’intégration des différents répertoires musicaux, en faisant le pari de créer une nouvelle « sonorité du monde » à travers la formidable créativité de ses musiciens. Il compte à son actif plusieurs productions notoires, dont La Flûte enchantée selon l’Orchestra di Piazza Vittorio, une pièce coproduite par Les Nuits de Fourvière et Romaeuropa Festival, représentée à Rome, Paris, Lyon, Athènes, Barcelone, Mannheim, Womad (Royaume-Uni), Bahreïn, Helsinki, Aix-en-Provence, Amsterdam et Rotterdam ; Le tour du monde en 80 minutes, spectacle autobiographique et première autoproduction de l’orchestre qui a débuté en mars 2013 à Rome et est actuellement en tournée. En 2015, l’Orchestra di Piazza Vittorio a présenté à Rome Carmen selon l’Orchestra di Piazza Vittorio, qui a inauguré la saison 2015-2016 de la Filarmonica Romana La réinterprétation musicale de l’œuvre a ensuite été utilisée par le réalisateur Mario Martone, pour réaliser la bande sonore de son Carmen, dans une longue tournée de 120 spectacles à travers l’Italie.
Toujours en 2015, c’est le début de Credo, un concert sur le dialogue interreligieux.
En 2017, l’Orchestra a présenté à Rome sa nouvelle création, Don Giovanni selon l’Orchestre de la Piazza Vittorio, pièce coproduite par Les Nuits de Fourvière et Accademia Filarmonica Romana.

L’orchestre a effectué des concerts dans toute l’Italie ainsi qu’à l’étranger : New York, San Francisco, Santa Cruz, Los Angeles, Paris, Londres, Barcelone, Athènes, Melbourne, Lisbonne, Porto, Berlin, Cologne, Hanovre, Istanbul, Toronto, Buenos Aires, Tunis, Hammamet, Algeri, Mulhouse, Bruxelles, Luxembourg, Wuppertal, Oslo, Helsinki, Stockholm, Vienna, Tirana et Womad (Royaume-Uni). Il a également été invité à participer au TribecaFilmFestival,auBerlinJazzFestivalet auFeldkirchMusicFestival.

Né au sein de l’Association Apollo 11, l’Orchestra di Piazza Vittorio est le fruit d’un projet développé par ses fondateurs : Mario Tronco et Agostino Ferrente.

site web :http://www.orchestrapiazzavittorio.it/

 Programme :

-TAL TAL
-SANNU
-PRELUDIO
-SAHARA BLUES
-TARAREANDO
-GALAS
-UNE ILE EN BOIS
-BALESH TEBSNI
-SI DIOS FUERA NEGRO
-STANNA
-MAMBO DE MACHAHUAI
-ENA ANDI

CARAVAN PETROL

-CANCION PARA DESPERTAR A UN NEGRITO

-UN CANTANTE SUFI

Juil
21
sam
Wiener opernball orchester-Autriche
Juil 21 @ 22 h 00 min

L’Orchestre du bal de l’Opéra de Vienne

 

Orchestre du bal de l’opéra de Vienne

Direction : le prof. Uwe Theimer

Solistes :  

Isabel Seebacher, soprano

Quentin Desgeorges, ténor

et avec la participation de la chorale Tunisia 88

direction du Choeur : Nour Elhouda

 

Depuis sa première apparition  à El Jem en 1998, l’Orchestre du bal de l‘opéra de Vienne s’est présenté au festival  à plusieurs reprises.  Pendant  ces longues années  une affection réciproque  s’est développée  entre l’orchestre et le public tunisien. Par conséquent c’est un souhait naturel  de l’ensemble de non seulement continuer la tradition de ces tournées, mais de donner aussi un signe de solidarité particulière avec  la Tunisie, ceci dans le cadre général du festival d’El Jem.

L’Orchestre du bal de l’opéra de Vienne fut fondé en 1982, donc il y a 35 ans. Ayant joué à El Jem pour la première fois en 1998, il se présentera à l’amphithéâtre romain pour la 23 ème fois cette année. Il est spécialisé dans la musique viennoise, accompagne chaque année ce bal le plus prestigieux de Vienne et effectue régulièrement des tournées qui l’ont conduit  dans  plus de 30 pays  de tous les continents. Uwe Theimer, chef d’orchestre,  étudiait  la composition musicale auprès d’ AlfredUhl et la direction orchestrale auprès de Hans Swarowsky. Au Festival de Salzbourg il a été assistant musical  de Karl Böhm, Lorin Maazel et James Levine. Pendant plus de 20 ans il était Directeur des Études et Chef d’Orchestre à l’Opéra populaire de Vienne. Il  a dirigé de nombreuses opérettes et comédies musicales. 1996 co-fondateur et jusqu’à  2012 Directeur du festival „Été d’opérettes“ de Basse Autriche. En 2013 il était Directeur musical du plus grand festival d’opérettes à l’échelle mondiale à Moerbisch (Autriche). Depuis 1996 professeur à l’Université de Musique de Vienne il continue à enseigner à cet institut renommé.

NOUS REMERCIONS NOS SPONSORS

P r o g r a m m e

Emmerich Kalman                          Ouverture  l’opérette  „La Comtesse Mariza“

Franz Lehar                                       Les Sirènes du bal, Valse d’après l’opérette „La Veuve joyeuse“

Johann Strauss fils                          „Quelle beauté“, Air pour ténor de l’opérette  „Une nuit à Venise“

Franz v. Suppé                                 Marche „Fatinitza“

Franz Lehar                                       „Oui, qu’elle  vive“, Air pour soprano de l‘opérette „Le pays du sourire“

Johann Strauss fils                          „Valse du trésor“   de l’opérette  „Le baron tsigane“

Johann Strauss fils                         „Tonnerre et éclair“, Polka rapide

Johann Strauss fils                          La joie du chanteur, polka française avec la chorale Tunisia 88

Carl Zeller                                           „Quand on s’offre des roses au Tyrol “ Duo de l’opérette „ Le Marchand d’oiseaux“» avec la chorale Tunisia 88

 

*****

 

Franz Lehar                                       „Maintenant  ça commence“,  Marche

Franz Lehar                                       „Qui nous a mis l’amour dans le fond du cœur ?” Duo de l’opérette „Le Pays du Sourire”

Emmerich Kalman                          „Je veux danser“, Valse de l‘opérette „La Princesse Czardas”

Franz Lehar                                       „Mes lèvres  donnent des baisers si chauds“, Air pour soprano de l’opérette „Giuditta“

Johann Strauss fils                        Czardas (danse hongroise) de l’opérette „La Chauve souris“ (soliste de clarinette: Thomas Lukschander)

Franz Lehar                                       „Air de la Volga“ pour ténor de l’opérette: „Le Tsarevich”

Wolfgang A. Mozart                      Marche alla Turca

Giuseppe Verdi                              Brindisi – Duo pour soprano et ténor de l’opéra „La Traviata”

*****

Rappel (bis):

Chanson arabe                       Lamma Bada Yatathann Avec la chorale Tunisia 88

Rudolf Sieczynski                    „Vienne, ville de mes rêves“, chanson

Johann Strauss fils                  « Le beau Danube bleu », Valse

Johann Strauss père               La Marche de Radetzky

 

  1. TUNISIA 88
    Chœur d’honneur, composé des membres de Tunisia88
    Chef de Choeur
    Nour el Houda
    SOPRANO
    Khouloud Ghazouani
    Farah Cherni
    Narimen Zorgui
    Chaima Arabaoui
    Chokran Souilmi
    Chaima Abbas
    Chaima Kedadi
    Balkis Djobbi
    Nour Houda Boukeri
    Ghada Sidhom
    Eya Torki
    ALTO
    Haifa Fessi
    Nouha Kraiem
    Ghada Hamami
    Nouhe Jebali
    Yosser Rjab
    Yasmine Jridi
    Syrine Kaabechi
    Wejden El Mtiri
    Samar Chelly
    Syrine Zidi et Nejia Abidi
    TENOR
    Baha Talmoudi
    Aziz Matoussi
    Ismail Ajili
    Ihab Landolsi
    Waladdine Maalaoui
    Dhafer Nagati
    Dhafer Yahya
    Aziz Hmadi
    Tunisia88 est un projet de 88 concerts éducatifs, centrés sur les lycées, couvrant les 24 gouvernorats de la Tunisie. Les concerts sont présentés avec la conviction que la musique cultive le respect de la différence et que les artistes peuvent être des citoyens du monde. Chaque concert lance un club de musique extra-scolaire dirigé par des élèves. Les Clubs Tunisia88 organisent des réunions hebdomadaires, planifient des événements musicaux dans leurs communautés et participent à des concours de composition musicale. Certains membres participent à des formations en leadership et à la Chorale Nationale Tunisia88.
    Tunisia88 commissionne et interprète la musique de quelques jeunes compositeurs tunisiens.
    Tunisia88 est géré en partenariat avec l’ONG Tunisienne Action et Développement Solidaire, 88 International et l’Institut de la Banque Européenne d’Investissement. Le
    projet se réjouit du haut patronage de S.E.M. le Président de la République, Béji Caïd Essebsi.
    www.tunisia88.com

      

 

 

NOUS REMERCIONS NOS SPONSORS

 

 

Juil
24
mar
les Symphonistes Européens – France : Casse Noisette de Tchaïkovski en Ciné Concert (1ère partie) et avec Hassen Doss (2ème partie)
Juil 24 @ 22 h 00 min
Partie 1 :
CASSE NOISETTE :    https://vimeo.com/161065964

Découvrez, pour la 1ère fois, « Casse Noisette » en Ciné-Concert !

Le conte féérique de Tchaikovsky adapté en film inédit, projeté sur écran géant et accompagné par un orchestre symphonique : les Symphoniste européens.

 
Le spectacle a ceci d’original : ce n’est pas un ballet mais un film spécialement réalisé avec des acteurs, mais aussi des personnages 3D, des effets spéciaux et des paysages à couper le souffle… 
 
L’opportunité de faire découvrir aux plus jeunes la merveilleuse musique de Tchaïkovski, dans une œuvre moderne.
Partie 2 :
 concert Hassen Doss
Juil
28
sam
Seongnam Philharmonic Chamber Orchestra – Corée du sud
Juil 28 @ 22 h 00 min

Seongnam Philharmonic Orchestra

Orchestre philarmonique de Seongnam

Seongnam-si, une ville à la culture riche et à l’activité artistique inspirée, a fondé l’Orchestre philarmonique de Seongnam en 2003 et promeut des programmes de classe internationale. Délivrant des performances de haute qualité, l’Orchestre offre ainsi un large éventail de plaisirs culturels aux citoyens de Seongnam-si et est devenu l’orchestre philarmonique représentatif en République de Corée.

Le chef d’orchestre et directeur général artistique, M. Nanse Gum, a été diplômé de l’Universität der Künste, à Berlin en Allemagne, en 1977 et a obtenu la 3e place au Concours international des chefs d’orchestre Karajan, faisant de lui un chef d’orchestre de renommée mondiale. Depuis sa nomination en tant que chef principal de l’Orchestre Philharmonique de Seongnam en 2015, l’Orchestre a multiplié les programmes créatifs et les défis artistiques.

L’Orchestre Philharmonique de Seongnam est également un programme innovant basé sur le développement et la planification de nouvelles initiatives visant à communiquer avec le public par l’intermédiaire d’un programme créatif à travers l’exécution de plus de 80 concerts par an.

Grâce au soutien actif et à l’amour de la musique des citoyens de Seongnam-si, l’Orchestre Philharmonique de Seongnam est l’un des mieux équipé du pays. Et aujourd’hui vous allez entendre se déployer les efforts de toutes les sections, y compris de son chef d’orchestre, pour franchir un pas de plus vers un devenir d’orchestre symphonique de classe internationale.

Programme : 

Grieg – Holberg Suite, Op.40, Praeludium, Sarabande, Rigaudon

Violin : Park Soueye

Piazzolla – Cuatro Estaciones Portenas(Four Seasons of Buenos Aires): Primavera Portena

Vivaldi – The Four Seasons: Concerto for Violin, Strings and Basso Cotinuo, ‘Summer’, Op.8

Piazzolla – Cuatro Estaciones Portenas(Four Seasons of Buenos Aires): Otono Porteno

Vivaldi – The Four Seasons: Concerto for Violin, Strings and Basso Cotinuo, ‘Winter’, Op.8

Harmonica : Lee Yoonseok

Moody – Toledo Spanish Fantasy

Harmonica : Lee Yoonseok & Guitar : Jacob Kellerman

Piazzolla – Cafe 1930 from Historire du Tango

Seongnam Philharmonic Orchestra

Respighi – Ancient Airs And Dances Suite No.3: IV. Passacaglia

 

English 

Seongnam-si, the city of rich culture and art with inspiration, has founded the Seongnam Philharmonic Orchestra in year 2003 and promoting world class programs. With high quality performance, the Orchestra has provide wide spectrum of cultural enjoyments to the citizens of Seongnam-si and came the presentative philharmonic orchestra in Republic of Korea.

 The chief conductor and artistic general manger Mr. Nanse Gum has graduated from Universität der Künste Berlin Germany in 1977 and was awarded for 3rd place in the Karajan International Conductors Competition making him as a world renown orcheastra conductor. Since his appointment as the chief conductor of the Seongnam Philharmonic Orchestra in year 2015, the orchestra has been developing creative programs with endless artistic challenges.

 Seongnam Philharmonic Orchestra is an innovative program based on the development and planning of new initiatives strive to communicate with the audience in a creative program boasts top playability through more than 80 concerts per year.

 Seongnam-si active support of the citizens and of love, Seongnam Philharmonic Orchestra equipped with one aspect of the country’s top orchestras truly in the effort of all sections, including the commander is there today a step towards becoming a world-class symphony orchestra.

Gum Nanse

Directeur artistique et chef d’orchestre

Gum Nanse, un chef d’orchestre énergique et dynamique dont l’amour et la compréhension pour la musique ont fait de lui l’un des plus respectés dans son domaine.

En 1977, Gum a été l’un des lauréats du prestigieux concours de chef d’orchestre Herbert von Karajan et a été le premier Coréen à avoir l’opportunité de diriger l’orchestre philarmonique de Berlin. Depuis son retour en Corée, en 1980, il a été nommé chef du KBS Symphony Orchestra et l’a dirigé pendant 12 ans.

En 1992, il décide soudain de partir à l’Orchestre Philharmonique de Suwon. À l’époque, personne ne s’attendait pas à ce qu’il parte pour un orchestre moins connu après son passage au KBS Symphony. Bien qu’il ait été considéré comme très difficile de redonner de l’énergie à un orchestre en difficulté, il estimait que c’était là son rôle de chef d’orchestre : participer à la reconstruction d’un tel orchestre avec son d’aide. Après une courte période, le revirement spectaculaire du Suwon Philarmonic a commencé à faire la une des journaux et a même permis à Samsung Electronics de consacrer une nouvelle salle de concert en plein air dans la ville de Suwon. La compagnie a également suggéré de soutenir financièrement l’orchestre pendant cinq ans. Après sa nomination en tant que chef principal, le nombre de concerts du Suwon Philarmonic est passé d’environ 10 concerts par an à plus de 60 concerts. Samsung Electronics a également soutenu les tournées du Suwon Philarmonic à l’étranger, aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, en Espagne, en Thaïlande (pour les Jeux Asiatiques de Bangkok) pendant trois ans.

C’est au cours de cette période que vit le jour la série de 9 concerts de Gum avec le Seoul Arts Centre s’intitule « Young People’s with Gum Nanse« . Les concerts sont restés à guichets fermés pendant six années consécutives, de 1994 à 1999 et ils détiennent toujours un record sur la scène de la musique classique coréenne.

Depuis 1997, Gum est principalement engagé dans les activités de l’Orchestre Philarmonique Euro-Asiatique (maintenant, New World Philarmonic Orchestra) qu’il a lui-même fondé. Sous sa direction dynamique, l’orchestre a rapidement pris de l’importance sur la scène musicale nationale grâce à des programmes novateurs qui plaisent aux mélomanes de toutes les générations. En dehors du New World Philarmmonic, il a été directeur artistique de l’orchestre philarmonique de Gyeonggi et de l’orchestre philharmonique d’Incheon.

Ses idées créatives et ses nouvelles approches de la musique classique se reflètent bien dans ses concerts et ne se limitent pas aux salles de concerts traditionnelles. Il croit fermement que les musiciens devraient étendre leurs talents à l’auditoire, peu importe les lieux. Dans le passé, Gum a organisé une série de concerts dans des lieux tels que Centre POSCO à Séoul. Dans le hall du Centre POSCO, Gum et l’Euro-Asian Philarmonic ont donné des concerts à guichets fermés avec des programmes qui comprenaient des symphonies complètes de Beethoven, Tchaïkovski et Brahms. Grâce à Gum, le hall du Centre POSCO est désormais considéré comme un nouveau lieu culturel à Séoul. Il semble tout naturel qu’il soit largement reconnu comme un musicien ayant largement contribué à populariser la musique classique et à la rendre plus accessible à un public plus large en Corée.

Au cours des dernières années, Gum a été actif en tant que directeur de festival. Le Music Isle Festival in Jeju (depuis 2005) et le Manhattan Chamber Music Festival (depuis 2012) ont démontré avec succès comment il pouvait inspirer la magie de la musique de chambre. En outre, le Festival Music Isle in Jeju a rejoint l’Association du Festival Européen (EFA) en 2010.

Pendant des années, Gum s’est consacré à découvrir de nombreux jeunes musiciens doués et il considère cela comme l’un de ses rôles les plus importants. Par exemple, Sarah Chang et Hanna Chang sont quelques-uns des musiciens célèbres que Gum a reconnus très tôt. Gum dirige régulièrement le Korea United College Orchestra (KUCO) qui regroupe des étudiants non musicaux de 25 universités du pays. Il dirige également le Korean Youth Dream Orchestra (KYDO) qui se compose de jeunes adolescents amateurs de musique venant de 25 petites villes de province une fois par an.

Actuellement, Gum est directeur de la prestigieuse école secondaire Yego Arts de Séoul et il est directeur artistique de l’orchestre philharmonique de Seongnam depuis 2015. Il a également été nommé chef principal invité du Slovak Radio Symphony Orchestra en septembre 2015.

Gum Nanse

Artistic Director and Conductor

A forceful and dynamic conductor whose love and understanding for music has made GUM NANSE one of the most respected in his field.

In 1977, GUM was one of the prize winners at the prestigious ‘Herbert von Karajan Conductor’s Competition and was the first Korean to be given an opportunity to conduct Berlin Philharmonic Orchestra. Since returning home in 1980, he was appointed as the conductor of KBS Symphony Orchestra for 12 years.

In 1992 he suddenly decided to move to Suwon Philharmonic Orchestra. At that time no one quite expected him to move to a less known orchestra after his tenure at KBS Symphony. Although it was considered to be very challenging to reenergize then a struggling orchestra, he believed that it was his role as a conductor to reach out and rebuild such orchestra needing help. After a short period of time, Suwon Philharmonic’s dramatic turnaround started to make headlines and it even made Samsung Electronics to dedicate a new outdoor concert hall to Suwon City. The company also suggested to give a financial support to the orchestra for five years. After his appointment as a Principal Conductor, Suwon Philharmonic’s number of concerts also increased from about 10 concerts per year to more than 60 concerts. Samsung Electronics also supported Suwon Philharmonic’s overseas tours in US, Canada, UK, Spain, Thailand (for Asian Games in Bangkok) for three years.

It was during that time GUM began 9-concert series with Seoul Arts Center titiled, ‘Young People’s Concerts with Gum Nanse’. The concerts stayed sold-out for six consecutive years from 1994 to 1999 and it still holds a record in Korea’s classical music scene.

Since 1997, GUM has been primarily engaged in the activities of Euro-Asian Philharmonic Orchestra(now, New World Philharmonic Orchestra) founded by himself. Under his dynamic leadership, the orchestra has rapidly gained prominence in the national music scene through innovative programs that appeal to music lovers of all generations. Apart from New World Philharmonic, he served as the Artistic Director of Gyeonggi Philharmonic Orchestra and Incheon Philharmonic Orchestra consecutively.

His creative ideas and new approaches to classical music are well reflected in his concerts and they are not limited to traditional concert halls. He strongly believes that musicians should extend their talents to the audience regardless of venues. In the past, GUM organized a series of concerts in places such as POSCO Center in Seoul. In the lobby of POSCO Center, GUM and Euro-Asian Philharmonic gave sold-out concerts with programs that included complete Beethoven, Tchaikovsky and Brahms Symphonies. Thanks to GUM, POSCO Center’s lobby area is now considered as a new kind of cultural venue in Seoul. It seems only natural that he is widely recognized as a musician who contributed significantly in popularizing classical music and making it more accessible to a wider audience in Korea.

During the past few years, GUM has been active as a festival director. The ‘Music Isle Festival in Jeju’ (since 2005) and the ‘Manhattan Chamber Music Festival’ (since 2012) have successfully testified how he could inspire people with the magic of chamber music. In addition, the ‘Music Isle Festival in Jeju’ joined the European Festivals Association(EFA) in 2010.

For years, GUM has been devoting himself to discover many gifted young musicians and he considers this as one of his most important roles. For example, Sarah Chang and Hanna Chang are some of the famous musicians that GUM recognized from very early on. GUM regularly conducts Korea United College Orchestra(KUCO) which consists of non-music major students from 25 universities nationwide. He also conducts Korean Youth Dream Orchestra(KYDO) which consists of young, music-loving adolescents from 25 small provincial towns once a year.

Currently, GUM is Principal at the prestigious Seoul Yego Arts High School and he is the Artistic Director of Seongnam Philharmonic Orchestra since 2015. He was also appointed as the Principal Guest Conductor of Slovak Radio Symphony Orchestra in September 2015.


Sueye Park

Premiere  violoniste

Elle est l’un des talents montant de sa génération, gagnant des premiers prix lors de compétitions nationales et internationales — plus récemment au Concours International Spohr à Weimar —, ses dons musicaux ont été primés dès son plus jeune âge.

Sueye est née en Corée du Sud en 2000 et a commencé à étudier le violon à l’âge de quatre ans. Depuis 2009, elle est étudiante à la Hochschule für Musik « Hanns Eisler » à Berlin, étudiant avec le professeur Ulf Wallin.

En 2001, elle est déjà soliste avec le Komische Opera Orchestra de Berlin, à l’âge de onze ans et avec le Concerto n ° 1 de Paganini !

Sueye a joué dans différents festivals à Berlin, en Espagne, Suède, France, Italie et Suisse.

Elle a notamment enregistré pour la télévision et la radio en Suède et en Allemagne. Sueye a également enregistré sur CD les 24 Caprices de Paganini pour le compte du label réputé BIS (à l’âge de 16 ans !). Prochain enregistrement : Encores !, pour violon et piano et Showpieces for Orchestra (toujours pour BIS.)

Elle joue sur un violon Joseph Guarneri « del Gesù. »

English 

Sueye Park is one of the uprising talents of her generation. Winning first prizes at national and international competitions, most recently at the International Spohr Competition in Weimar, her musical gifts were awarded from early age on.

Sueye was born in South Korea in 2000 and began studying violin at the age of four. Since 2009, she is a student at the Hochschule für Musik « Hanns Eisler » in Berlin, studying with Prof. Ulf Wallin.

 In 2011 she appeared as a soloist with the Komische Opera Orchestra in Berlin already at the age of eleven with the Paganini Concerto No.1!

Sueye has performed in various festivals in Germany, Spain, Sweden, France, Italy and Switzerland.

She has recorded extensively for radio/TV in Israel, Sweden and Germany. Sueye has also recorded CD all 24 Paganini Caprices for the renowned CD label BIS (at age of 16!). Next recordings: Encores! with violin and piano and Showpieces with Orchestra (also for BIS).

She is playing a violin made by Joseph Guarneri « del Gesu ».

Download vidéo

Juil
31
mar
Gipsy Mundo Nuovo – Espagne
Juil 31 @ 22 h 00 min

http://www.gipsymundonuevo.com/

Août
4
sam
L’orchestre symphonique Tunisien
Août 4 @ 22 h 00 min
L’orchestre symphonique tunisien, fondé en 1969, était placé sous la tutelle du Ministère des Affaires Culturelles.
Plusieurs chefs d’orchestres de renommée nationale et internationale se sont succédés dans la direction de l’orchestre: Ahmed Achour,  Fernand Depa, Jean-Paul Nicolet, Sem Slimen, Hafedh Makni. Actuellement et depuis Juin 2018, l’orchestre Symphonique Tunisien a été placé sous la direction de Mohamed Bouslama et l’orchestre fut récemment rattaché au pôle Musique et Opéra au sein du Théâtre de l’Opéra de la cité de la Culture.
Les plus grands interprètes tunisiens et étrangers se sont produits avec l’Orchestre Symphonique Tunisien tels que Marcel Khalifa, Mejda Erroumi, Lotfi Bochnek, Omar Khayret, Nassir Chamma  …. dont le calendrier annuel est riche par un concert mensuel et une participation régulière au Festival International de Musique symphonique d’El Jem, et au festival international de Carthage
L’Orchestre Symphonique Tunisien s’est récemment produit sous la baguette du maestro Pablo Mielgo lors d’un concert historique « la route de la soie » aux thermes d’Antonin en juillet 2018.
Et c’est sous la baguette du grand Maestro Algérien Mohamed Amine Kouider et dans une nouvelle optique d’ouverture sur les calibres internationaux,  que l’OST sera présent cet été lors de 2 rendrez-vous importants avec son public, au festival « Les Nuits Du Fort de Kelibia » pour sa deuxième Edition et au Festival International de La Musique Symphonique d’El jem
Ce concert sera avec la participation de notre soliste nationale Emira Dakhlia et le Chœur de l’Orchestre Symphonique Tunisien

Amine KOUIDER est un chef d’orchestre au parcours international d’une grande richesse musicale et artistique. Sa personnalité s’exprime dans une direction énergique, engagée, fougueuse qui lui a valu de grands succès dans les nombreuses formations réputées qu’il a été invité à diriger en Algérie et à l’étranger

Né à Alger en 1967, il étudie le violon au Conservatoire d’Alger et a suivi des études en direction d’orchestre aux Conservatoires de Marseille et de Paris, puis de Copenhague.

Parallèlement, il a obtenu une licence de musicologie à Alger et une Maitrise en musicologie à la Sorbonne, Paris IV.

Il a participé à des Stages de Perfectionnement comme chef d’orchestre aux USA à l’Orchestre Philharmonique New York, en Russie à l’Opéra du Kirov de Saint-Pétersbourg en Allemagne à l’Opéra National de Berlin en France à l’Opéra de Paris, en Suisse à l’Orchestre de Genève et en Italie à l’Orchestre de  Rome.

Amine KOUIDER a été nommé « Artiste pour la Paix de l’UNESCO et Ambassadeur de Bonne Volonté »

Emira DAKHLIA

Jeune Mezzo-soprano  tuniso – russe. Lauréat de plusieurs concours internationaux de chant  lyrique.

Elle joue le piano depuis   l’âge de 6 ans. Elle occupait   les premières places dans les festivals et les compétitions.

Elle a fait ses études de chant  lyrique  sous la direction des meilleurs musiciens de la Russie et du monde ; E.Petrova , N. Kopylov , P. di Napoli,

Elle a participée à plusieurs masters classes des musiciens de renommées mondiales ; Elena Obraztsova, Edda Moser, Peter Dvorsky, D. Hvorovstovsky, Marcello Giordani.
Emira enchaine les concerts de chant lyrique et Opéra en Russie et en Europe. Participe à des festivals et concerts en République Tchèque, Italie, Portugal, Allemagne, Slovaquie, …….
De plus, elle  participe aux productions et concerts de compositeurs contemporains.
En Tunisie, depuis 2015, Emira se produit avec l’Orchestre symphonique tunisien sous la direction de Hafidh Makni

http://www.linstant-m.tn/article_1959_emira-dakhlia-la-cantatrice-au-timbre-irresistible.html

PROGRAMME : 

Partie I – Orchestr

Beethoven: Symphonie n°7

Partie II – Soliste, Chœur et Orchestre  

Mozart:

Laudate Dominum

Lacrimosa

Verdi :

Don Carlo

Traviata : No siamo zingarelli

Bizet :

Prélude:

Chœurs des cigarières

Habanera

verdi :

Trovatore : Coro digli zingari

Août
8
mer
Concert jazz : les Dames du Blues SEME SOUL JAZZ BAND – Italie
Août 8 @ 22 h 00 min

 

les Dames du Blues SEME SOUL JAZZ BAND – Italie

SEME SOUL BAND

 Le projet Seme Soul Band naît d’une idée de Gianni Bruschi, directeur artistique de Spazio Seme, et de la rencontre de musiciens à la formation classique, mais spécialisés dans la musique jazz, et qui ont pris part de 2013 à 2016 aux Festivals Winter Jazz. Le Festival Winter Jazz,né de la collaboration avec le pianiste Jazz Silvano Grandi, fondateur du Jazz Club de Arezzo, organisés auprès duSpazioSeme -Centre Artistique International en Toscane, a permis la rencontre entre des musiciens de grande expérience et ayant partecipé à des festivals tels que Umbria Jazz, Siena Jazz, Pistoia Blues et bien d’autres.

Le projet Les grandes dames du Blues, prévoit des arrangements et des exécutions d’œuvres classiques de la musique Jazz et Blues, dont le succès a été assurépar les chanteurs les plus importants du vingtième siècle.

D’ Ella Fitzgerald àMahalia Jackson,Judy Garland, Nina Simone, Shirley Bassey, Aretha Franklin, Sarah Vauguan, Liza Minnelli, Billie Holiday, Abbey Linkoln, mais aussi à l’italienne Mina  et à beaucoup d’autres.

Un concert palpitant et fascinant qui rappelle les orchestres accompagnant les grands de la musique américaine comme Frank Sinatra,Nat King Cole, Sammy Davis Jr, Mel Tormé, dans un sound selon la Count Basie Orchestra.

L’invitée de cet orchestre, une des  voix prometteuses de  R&B en Italie, Nadine Rush qui sera aux côtés de Gianni Bruschi pourconduire le spectacle dans un voyage enthousiasmant.

 

Gianni Bruschi –Voix

Nadine Rush – Voix

Ivan Elefante – Trompette

Federico Nuti – Piano

Francesco Sarrini – Contrebasse

Riccardo Tonello – Trombone

Matteo Zecchi – Sax

MATTIA GALEOTTI Batterie

Arrangements – Ivan Elefante

GIANNI BRUSCHI est co-fondateur de Semes.n.c, une société spécialisée dans la production artistique, la formation, la recherche sur les arts de la scène. La société a son siège social à Arezzo (Toscane, Italie) à SpazioSeme – Centre International d’Art, où Gianni Bruschi occupe le poste de l’un des directeurs artistiques.Il a étudié le chant avec Slavka Taskova Paoletti, le chant Spiritual/Gospel avec Nehemia Brown et LaverneJakson, « The Human Voice » avec Kaja Anderson (RoyHart Centre); il a travaillé en tant qu’acteur avec Loriano della Rocca (Ex Cricot 2 Tadeusz Kantor), Giulia Lazzarini (Piccolo Teatro Miano), Sergio Fiore Pisapia (Centre National Italien).Il est professeur depuis 2006 à l’Accademiadell’Arte – European Theatre, Vocal Arts et danse, qui est accrédité auprès des Universités et Collèges Américains.En tant que Directeur Artistique d’ ADA, il a présenté des ateliers d’art scéniques inspirés de la recherche sur la culture populaire italienne et méditerranéenne au Goucher College (Baltimore), l’Université de Boston (Boston), MulembergCollege (Philadelphie). En plus de ses trente années de théâtre et des concerts dans des tournées et des festivals en Italie et à l’étranger (Etats-Unis, France, Allemagne, Irlande, Tunisie, Egypte, Maroc, Albanie, Grèce, Inde), depuis 2001, il a dirigé des ateliers sur la voix, le théâtre, le mouvement expressif, les danses ethniques de l’Italie du sud, le théâtre à travers des séminaires interculturels dans ces pays. Il collabore avec la Fondation Guido d’Arezzo, il est Membre et chanteur pour OIDA – Orchestre In-stabile de la ville d’Arezzo, avec lequel il a dirigé concerts-spectacles au cours de la Saison musicale 2017/2018 au Théâtre Petrarcad’ Arezzo. En 2017 il a chanté à la soirée de clouture du 32ème Festival de Musique Synphonique d’ Eljem avec l’’Orchestre Symphonique Tunisien dirigé par  Hafed Makni

NADYNE RUSHest une chanteuse d’origine italo-haitienne; après différentes expériences elle a fait la connaissance de Vincenzo Genovese et travaille avec lui dans de multiples contextes jusqu’à devenir la voix soliste de la VG BIG BAND, une formation de luxe composée des 16 éléments les plus importants de la musique florentine.Elle fait état de ses multiples expériences à l’étranger (Les Caraibes, la France, la Suisse) et l’Italie (Pitti Immagine, Giro d’Italia, Miss Italia, Rai Mezzogiorno in famiglia, Rai Con il cuore – Assisi 2016, Pistoia Blues, Torrita Blues Festival, Etna in Blues, Tropea Blues). Dans le domaine de la danse, Nadine travaille avec Alex Barattini, Butterfy Soul, Leonardo Piva, Max Baffa, The Mario &Mikelangelo. Actuellement  elle est une des voix de “Singin’ the Divas”, projet Blues de l’orchestre X-JAM de Luca Gometti,,de la choriste de l’orchestreDirotta Su Cuba avec lequel elle parcourt l’Italie et elle a participé plusieurs fois au Blue Note de Milan, Bravo Caffè Bologne, Umbria Jazz Winter, Parmi les résultats les plus importants à son actif il ya le disque  “KOINONIA”  de l’orchestre VG BIG BAND comme soliste STUDIO SESSIONS vol. 1 desDirotta su Cuba comme backing vocals (disque qui présente la collaboration de MARIO BIONDI, GEGE’ TELESFORO, NERI PER CASO, BENGI DEI RIDILLO, FABRIZIO BOSSO)

D’autres collaborations remarquables :Fabio Morgera, Michele Papadia, Matteo Addabbo, Stefano De Donato, Dario Cecchini, Luca Signorini, Riccardo Dell’Occhio, Gianni Cerone, Fabrizio Morganti, Bruno Zucchetti, Riccardo Onori, Andrea Tofanelli, Federico Malaman, Peewee Durante.

 

Août
11
sam
Orchestre  » New Music » Republic of Tatarstan , Russian Federation
Août 11 @ 22 h 00 min

https://www.youtube.com/channel/UCrlYIPdQFbB77AhGm9rgBGA

http://centrsofia.com/

 

 

The owner of the Grand Prix of the International Competition The Chamber Orchestra « New Music » was created at the Center of Contemporary Music of Sofia Gubaidulina in 2003. The artistic director and conductor is the Honored Artist of the Republic of Tatarstan Anna Gulishambarova, a graduate of the Kazan State Conservatoire named N.G.Zhiganov chair of opera and symphony conducting (class of professors F. Mansurov and V. Vasiliev).      The main direction in the activity of the orchestra is the performance of contemporary music by Russian and foreign composers of the 20th and 21st centuries, including the music of Tatarstan composers.       The Chamber Orchestra « New Music » is a regular participant of major international festivals of contemporary music, such as Mus-Tranzit (2003-2008), Europe-Asia (2004-2017), Classical Guitar in the 21st Century, (2012-2017), subscription concerts of the Center for Contemporary Music « Bravissimo » (2012-2017), « Sound spaces of Sofia Gubaidulina » (2013-2017), « Russian avant-garde in music and painting » (2014-2017). The team also participates in major republican projects: « Music of Faith », « KremlinLife », including charity concerts and promotions for children and students. The collective has repeatedly participated in the author’s and jubilee concerts of Tatarstan composers, presenting a wide panorama of the works of contemporary Tatar composers and also in joint musical projects of the Great Concert Hall named after S.Saidashev, Tatgafarmarmoniyim.G.Tukay, the National Museum of the Republic of Tatarstan, the State Museum of Fine Arts of the Republic of Tatarstan, Kazan Conservatory, and others.      The Chamber Orchestra « New Music » successfully performs in numerous concerts in the republic and abroad. So, in 2016-2017gg. the orchestra performed a program from the works of S. Gubaidulina, A. Piart and other contemporary composers in the chamber hall of the Moscow Philharmonic, at the Moscow Tolerance Center. The Chamber Orchestra « New Music » performs together with the leading Russian bands and well-known performers: Mark Pekarsky Ensemble, Moscow Modern Music Ensemble (MASM), Moscow Conservatory Ensemble « New Music Studio », La Primavera Orchestra, Bolshoi Theater soloists, musical theaters . Stanislavsky and Nemirovich-Danchenko and the « New Opera », etc.      The universality of the collective is that it can perform music of different styles, perform in various chamber compositions with the execution of classical and modern music. The string quartet of the Chamber Orchestra « New Music » represented the musical art of the Republic in Ankara (Turkey), in Cannes, France.

Anna Gulishambarova’s Conductor

Anna Gulishambarova is the artistic director and conductor of Chamber Orchestra “New Music”, which is based in Contemporary Music Centernamed after Sofia Gubaidulina. This collective is the Grand Prix winner of international competition and the 1st prize laureate of international competition « InterMusa ».

Anna graduated theNazib Zhiganov Kazan State Conservatoire in two specialties-violin and opera-symphonicconducting. As a conductor she studied inclass of Fuat Mansurov, who was afamousconductor of the Bolshoi Theater, professor, academician, national artist of Tatarstan, Kazakhstan and Russia.

In 2003, on the base of Contemporary Music Center named after Sofia Gubaidulina, shecreated the Chamber Orchestra « New Music ». The collectivespecializes in the modern musicperformance. During 15 yearsorchestra is a regularparticipant in the forums of modernavant-gardeart. Under the direction of Anna Gulishambarova, the orchestra is aregularparticipantofinternationalfestivals « Mus-transit », « Europe-Asia » and etc.Togetherwith the Kazan State ConservatoryAnna performed the world premiereof the opera “Apostle” writtenby American composerGammaSkupinsky.Under the guidance of Anna Gulishambarovaensemble went to the Contemporary Music Festival in Rhône-Alpesregion (France). In 2014 youngtatarcomposerElmirNizamov created opera « Kara Pulat ». Itwasdirected by the Honored Artist of the Russian Federation Georgy Kovtun (St. Petersburg) and Anna Gulishambarova. The operawasshowninMalyTheater (Moscow) and nominated for the National theatreaward « Golden Mask ». During last yearsAnna performed as a conductor in the State Kremlin Palace, Moscow Tchaikovsky Philharmonic Hall, Moscow House of Music, Samara State Philharmonic. Alsoshe conducted the Ulyanovsk Symphony Orchestra « Gubernatorsky », taught at the Kazan State Conservatory as aSymphony Junior Orchestra conductor. Several years ago Anna Gulishambarova conducted the Russian Youth Symphony Orchestra namedafter Nikolayev (Moscow) at the internationalfestival « Talent’s Commonwealth”. In 2017Russian Embassy in Albania organizedthe concert of Symphony Orchestra of Albanian Radio and Televisionin Tirana. Soloist – Elena Ayusheeva (soprano, Moscow), conductor – Anna Gulishambarova.

In 2013 Annawas awarded the titleofHonored Artist of the Republic of Tatarstan. In 2014 she won the contest « Woman of the Year » in « Culture and Spirituality » nomination. In 2017 Anna Gulishambarovabecame the first prizelaureateof the internationaltelevisioncompetition « Inter-Musa » in « conducting” nomination.Under the direction of Anna Gulishambarova the “New Music” Orchestra takespart in all important city and republican events. As a part of governmentdelegations, Anna regularlyrepresented the culture of the Republic of Tatarstan in Cannes (France), Leipzig (Germany), Zurich (Switzerland), London (Great Britain), South Korea, Turkey. The orchestra, leaded by Anna Gulishambarova, took an activepart in cultural program of the XXVII World Summer Universiade 2013, in the FINA World Aquatics Championships in 2015, the opening of the European Champion Judo in 2016 and manyother events.

Anna Gulishambarova and the New Music Orchestra conductenlightenment and charitywork.

In 2018, the orchestra celebrates the 15th anniversary. This year has begunwith a concert in the Great Hall of the Moscow Conservatory which is dedicated to the 90th anniversary of Fuat Mansurov. Inautumn“New Music” orchestra under the direction of Anna Gulishambarova plane to participate at the festival of modern music in Hanoi (Vietnam).

———————————————————————————————–

Pianist Andrey Rudenko is one of those diverse musicians whose talent is equally successful in several areas of music. He is an authority both in jazz and in the academic music community; the choice of the creative way brings together the best pianist of Kazan with such famous musicians of Russian music as Daniel Kramer, Leonid Vintskevich, Sergey Zhilin, Grigory fine.

In 1992-97 Rudenko studied piano at the Moscow Conservatory (classes of Professor Tatyana Petrovna Nikolaeva-Tarasevich and Professor Nikolai Arnoldovich Petrov). In 1999-2001, the musician is trained abroad at The Royal Irish Academy. In 2000 he became the winner of the international competition in Spain.

After returning to Kazan, he began his active performance, including as a leader, performing in a variety of ensemble formats. One of the most famous projects of Rudenko of those years is a duet with saxophonist Sergey Baulin, a graduate of the Kazan Conservatory. This line-up performed both standards and original music, and the manner of presentation allowed the press to characterize it as « intellectual jazz ». Rudenko became a regular at the Kazan jazz venues of those years-the Joker and Jolly Roger clubs.

Among the most famous jazz musicians with whom he had to work as a sideman – David Goloschekin, Dave Fleming, Michael and Richie Buckley. In those projects where the pianist was one of the leaders, his partners were vocalists Lilia Chugunova and Victoria Andreeva, bassists Andrey Dudchenko, Dmitry Solomatin and Oleg Solodovnikov, drummers Rafael Abdullin, Adel Sabiryanov, Eduard Nurullin. In addition to extensive tours with solo concerts, Rudenko took part in a number of festivals, including « Jazz province – 2003 » (Kursk-Kazan), the festival in Yekaterinburg (2002), « Jazz voices » (Moscow, 2004), « Jazz platform » (Samara, 2004), « USTU-khure » (Republic of Tyva, 2004) and so on. In Tuva, the pianist performed on the same stage with the legendary « Sun Ra Arkestra » (USA) and was awarded the diploma of the best pianist of the festival.

  • In the summer of 2006, Andrey Rudenko joined one of the groups of young Russian jazz musicians, who had an internship in the United States under the program « Open World » (Open World). Among his bandmates were saxophonist Andrey Krasilnikov (Moscow), vocalist Victoria chekova (Novosibirsk), bassist Dmitry Tolochkov (Saratov) and others. With the Russian group worked the famous trumpeter John Feddis, with whom Rudenko made in the prestigious clubs of Washington and Chicago (pictured on the right).
  • Also Andrey Rudenko is the leader of the group Ruden Jazz Band.

————————————————————————————————————–

Rezeda Galimova is a Russian lyric soprano. Mrs. Galimova graduated from the Gnessin Russian Academy of Music in Moscow, Russia in class of “Solo Academic Singing.” Mrs. Galimova is a soloist of the State Orchestra of Folk instruments of the Republic of Tatarstan under the direction of maestro Anatoly Shutikov in “Tatar State Philarmonic named after Gabdulla Tukai.” In 2018, she received an honorary title of Meritorious Artist of the Russian Federation. She is the laureate of regional and international contests: Laureate of the International Delphic Games in Moscow in the nomination « Academic singing »; Laureate of the International Competition of Vocalists « Grand Price 2003 » in Italy; and Winner of the III Republican Vocalists’ Competition S.Saidashev (Republic of Tatarstan, Russia). Mrs. Galimova has performed at the Carnegie Hall, New York City’s most iconic music venues. Rezeda Galimova was awarded with a badge of honor by the Ministry of Culture of the Republic of Tatarstan, Russia « For the contribution to the Russian culture.” Mrs. Galimova participated as a part of delegations in Days of Culture of Tatarstan in Turkey, France, Finland, Czech Republic, Ukraine, Latvia, Estonia, Kazakhstan, Uzbekistan, Azerbaijan. Rezeda Galimova recorded a number of songs for the CD-series “Orchestras of Tatarstan.” Additionally, she recorded songs by Tatar and Russian composers for radio in Republic of Tatarstan, Russia. Reseda Galimova’s concert repertoire encompasses a wide range of classical and contemporary composers and the music of Tatar composers. Mrs. Galimova has performed and collaborated with Tatarstan National Symphony Orchestra (Tatarstan, Russia), the Chamber Orchestra “La Primavera”(Tatarstan, Russia), the Chamber Orchestra “New Music“ (Tatarstan, Russia), and Russian Grand Choir “Masters of Choral Singing,” conducted by Lev Kontorovich (Moscow, Russia).

————————————————————————————————————————————————–

in collaboration with:

Juil
5
ven
Récital : Gala Tutto Puccini-Fondazione Festival Pucciniano-
Juil 5 @ 22 h 00 min

GALA Tutto PUCCINI

a El Jem con gli artisti del Festival Puccini di Torre del Lago

direttore Alberto VERONESI Orchestra del Festival Puccini 

Le Festival Puccini est le seul Festival lyrique musical au monde consacré à Giacomo Puccini. Né en 1930, il se déroule chaque été aux mois de juillet et août dans le Gran Teatro en plein air (3400 places) situé sur les rives du lac de Massaciuccoli près de la Villa Puccini, la maison que le compositeur construisit en 1900 et où il vécut et composa la plupart de ses chefs-d’œuvre.
Le Festival Puccini, à travers la Fondation Festival Pucciniano, produit chaque année plusier opéras en proposant au public le répertoire musical du maestro, de Madame Butterfly à La Bohème, de Turandot à Tosca en passant par le Trittico et les autres opéras mineurs et moins connus. Pour la mise en scène des productions, aux côtés de grands interprètes et directeurs d’orchestre de niveau international, se relaient les talents de l’Académie du Festival au sein de laquelle sont formés les éléments de l’Orchestre et du Chœur. Ses activités internationales ont inclus des tournées au Japon, en Espagne, en Allemagne et aux États-Unis ainsi que des coproductions avec
le New National Theatre de Pékin et des expositions monographiques de grandes dimensions dédiées à la production pucciniana en Italie et à l’étranger.

Le Festival Puccini, qui se déroule à Torre del Lago Puccini, fraction de zone côte Versilia de Viareggio, est un must assister à la cérémonie pour quiconque est « in love » de l’ouvrage. Chaque année, en juillet et août, le Festival Puccini se matérialise dans le théâtre de plein air au bord de la paisible Lac de Massaciuccoli. L’événement est dédié au célèbre compositeur d’opéra compositeur Giacomo Puccini, célèbre dans le monde entier pour ses chefs-d’œuvre de la musique classique, qui est né à Lucques et passé de nombreuses années de sa vie à Torre del Lago. Le village de Torre del Lago et le Lac de Massaciuccoli, pas loin des fameuses plages de Viareggio, est devenus célèbres grâce au célèbre compositeur. Puccini a été ensorcelée par ce site et son enchanté et paisible ici a choisi de passer les plus importantes années de sa vie à composer de la musique, de détente et d’entrer dans la. Torre del Lago, a donné naissance à certaines de ses œuvres majeures telles que Tosca, Madama Butterfly et La fanciulla del West. Lorsque l’artiste mourut en 1928, le village fut nommé en l’honneur du maestro Torre del Lago Puccini.

 

Amarilli Nizza Amadi Lagha Giovanna Casolla Michele Kalmandi Ivana Canovic

Programme:

Amarilli Nizza Un bel dì vedremo“Madama Butterfly”

Amarilli Nizza, Amadi Lagha, Viene La sera “Madama Butterfly”

Giovanna Casolla, Amadi Lagha,   Mario Mario “Tosca”

Elia Fabbian  Ha più dolce sapore “Tosca”

Giovanna Casolla , Elia Fabbian  La mia povera cena fu interrotta “Tosca”

Giovanna Casolla  Vissi d’arte “Tosca”

Intermezzo da “Manon Lescaut”

Ivana Canovic Quando m’en vo “La Boheme”

Amadi Lagha  Che gelida manina “La Boheme”

Amarilli Nizza Si, mi chiamano Mimì “La Boheme”

Amadi Lagha, Amarilli Nizza O soave Fanciulla “La Boheme”

Amarilli Nizza, Ivana Canovic, Amadi Lagha, Elia Fabbian Dunque è proprio finita “La Boheme”

La tregenda da “ Le Villi”

Ivana Canovic Signore ascolta “Turandot”

Giovanna Casolla  In questa Reggia “Turandot”

Ivana Canovic Tu che di gel sei cinta “Turandot”

Amadi Lagha Nessun dorma “Turandot”

 

Avec le soutien de:

 

 

Juil
13
sam
The Best Classica avec l’Orchestre symphonique de la Radio Ukrainienne
Juil 13 @ 22 h 00 min

L’Orchestre symphonique de la Radio Ukrainienne

Ukrainian Radio Symphony Orchestra a été créé le 5 octobre 1929.Ukrainian Radio Symphony Orchestra est largement reconnu pour son sens artistique en Ukraine et à l’étranger. Pendant de nombreuses décennies, les activités de l’Orchestre ont grandement contribué à l’enrichissement de la culture musicale nationale.

Le collectif a produit plus de 10 000 disques de musique symphonique pour le Fonds de la radio ukrainienne au cours de ses 90 années d’histoire pléthorique et créative. Une collection unique composée des œuvres de la musique classique nationale, des œuvres des compositeurs ukrainiens modernes  . L’Orchestre a collaboré  avec les principaux chefs du XXe siècle: Mykola Kolessa, Nathan Rakhlin, Oleksandr Klimov, Isaac Pain, Stefan Turchak et Rikkardo Kapasso.

Les performances véritablement réussies de l’orchestre ont lieu sur les principales scènes de concert de la capitale ukrainienne, telles que la Société philharmonique nationale d’Ukraine, le Palais national «Ukraine» et l’Opéra national d’Ukraine.

Leur Participation avec des interprètes de renommée mondiale tels que Jon Lord (compositeur et pianiste de «Deep Purple», Angleterre), Keiko Matsui (pianiste de jazz, Japon), Anatoliy Kocherga (basse, Autriche), Anatoliy Solovyanenko (ténor) , Ukraine), Zurab Sotkilava (ténor, Russie), Victoria Mullova (violon, Autriche), Liana Isakadze (violon, Russie), Vladimir Krainev (piano, Allemagne) leur a donné notoriété .

L’Orchestre a effectué des tournées dans 17 pays d’Asie, d’Europe et d’Afrique: Chine, Corée du Sud, Émirats arabes unis, Iran, Algérie, Tunisie, Espagne, Italie, Autriche, France, Portugal, Pays-Bas, Luxembourg, Belgique, Roumanie, Pologne et Biélorussie.

 

VOLODYMYR SHEIKO.

La biographie.

Depuis 2005, l’Orchestre symphonique est dirigé par Volodymyr Sheiko – chef d’orchestre et directeur artistique.

Volodymyr Sheiko est diplômé du Conservatoire d’Etat de Kiev, du nom de P.Tchaikovsky, spécialité «direction d’opéra et de direction symphonique» (promotion du professeur Stephan Turchak – chef d’orchestre du Théâtre national d’Opéra d’Ukraine) et «direction d’orchestre» (promotion du professeur Leo Venediktov – Chef Chef de choeur du Théâtre national de l’Opéra d’Ukraine) en 1988. Durant les années 1989-1991, il a été stagiaire au «Théâtre du Bolchoï de l’Opéra et du Ballet» (Moscou) sous la direction de Fuat Mansurov (chef d’orchestre du Théâtre Bolchoï).

Sous sa direction, l’Orchestre a exécuté des chefs-d’œuvre tels que: « Requiem » de G. Verdi; Symphonie n ° 9 de L. van Beethoven; Symphonie n ° 6, Pathétique de P. Tchaikovsky; Symphonie n ° 2 de S..Rachmaninoff; «Carmina Burana» de Carl Orff; «Stabat Mater» de G. Rossini; «L’exécution de Stepan Razin» par D. Shostakovich; “St. Jonn de Damas ”de S.Taneev; «Quand la fougère fleurit» de Y. Stankovych; « Requiem » et « Davidde Penitente » de W. A. ​​Mozart .; « Le poème de l’extase » de A. Scriabine, a fondé une série de projets conjoints de la société de radio nationale et de la télévision nationale d’Ukraine, « Art Stories », « Symphonic Mainstream » et « RadioSymphony_UA ».

Sous la direction de Volodymyr Sheiko en tant que chef d’orchestre, l’orchestre a réalisé plus de 300 disques d’œuvres musicales mondiales et ukrainiennes en faveur du Fonds de la radio ukrainienne.

Volodymyr Sheiko a dirigé des performances sur les scènes connues dans le monde entier, telles que Glinka Capella Hall (Saint-Pétersbourg, Russie); Konzerthaus (Vienne, Autriche); Concertgebouw (Amsterdam, Pays-Bas); Koningin Elisabethzaal (Anvers, Belgique); Arena Sferisterio (Macerata, Italie); Teatro Carlo Felice (Gênes); Teatro Petruzzelli (Bari); Teatro Ponchielli (Cremona); Teatro Luciano Pavarotti (Modène); Teatro Romano (Ascoli Piceno, Italie); Teatro Politeamo Garibaldi (Palerme, Italie); Auditorio Nacional de Musica, Teatro Monumental (Madrid, Espagne); Palau de la musique catalane (Barcelone, Espagne); Casa da Musica, Coliseu do Porto (Porto, Portugal); Coliseu dos Recreios (Lisbonne, Portugal); Colisée (Nîmes, France); Teatro Romano (Vienne, France); Opérateur national de Bucarest (Bucarest, Roumanie), Teatro Opera (Timisoara, Roumanie); Théâtre national et palais algérien « Moufdi Zakaria », Opéra d’Alger (Algérie); Hôtel de ville (Séoul, Corée du Sud), Colisée (El Jem, Tunisie), Amphithéâtre (Cartage, Tunisie), Opéra national (Tunisie); Hôtel de ville (Hong Kong, Chine), Philharmonique national (Beijing, Chine), Opéra national (Dubaï, Émirats arabes unis)

Tetiana Anisimova Andrii Romanenko Bogdana Pivnenko

 

 

Tetiana Anisimova (soprano) 

Tetiana Anisimova est diplômée du conservatoire d’État d’Odessa, nommée en l’honneur de A. Negdanova par la promotion du professeur G. Polivanova en 1992.

En 1992, elle a participé au concours international Maiden,   où elle est devenue lauréate du prix Maiden et propriétaire du Grand Prix.

Voyages avec l’opéra d’Odessa en Grèce, en Finlande, en Espagne et en Italie.

Représentations dans les théâtres de l’Ukraine: Kiev, Lviv.

Elle était membre de la délégation ukrainienne «Mission de la paix» en 1993.

En 1996 – a participé au concours d’Alfred Kraus. Elle avait pris le 3ème prix. Elle a également remporté le 2e prix du concours de chanteurs d’opéra de Bilbao, en Espagne.

En 1997, à Las Palmas, en Espagne, elle a participé à la représentation de l’opéra «Cavaleria rusticana», dans lequel elle a joué le rôle de Santuzzi.

 En 2001

– elle est devenue le soliste de l’Opéra national ukrainien à Kiev.

– a reçu le prix «Voice of Ukraine».

De 2002 à 2008, elle a chanté régulièrement au Théâtre Bolchoï (Moscou)

Elle a chanté avec: Carlos Alvares, Luis Limma, Ludmila Shevchuk, Bartolini, Vladimir Galouzine, Valery Alexeev, Orlin Anastasov, Carlo Guelfi, Juan Ponds.

Andrii Romanenko (tenor)

 

Andrii Romanenko est diplômé de l’Académie nationale de musique P. Tchaikovsky d’Ukraine dans la promotion du professeur V.Timokhin en 1995.

Depuis 1994, il est soliste de l’Opéra national d’Ukraine.

 Lauréat du Concours international de chant David Andguladze (Géorgie, Batumi, 1996, prix), Concours international de chant Stanislaw Moniuszko (Pologne, Varsovie, 1998, prix), Concours international Solomiya Krushelnytskaya (Ukraine, Lvov, 2003, prix), et lauréat du prix de la fondation Irina Arkhipova.

 Andrii Romanenko a chanté plus de vingt pièces de premier plan du répertoire national et international, dont le duc dans «Rigoletto», Alfredo dans «La Traviata», Radames dans «Aida», le rôle titre dans «Don Carlos» et Requiem de Giuseppe Verdi. ; Pinkerton dans “Madama Butterfly”, Cavaradossi dans “Tosca” et Rodolfo dans “La Bohème” de Giacomo Puccini; le rôle-titre dans «Lohengrin» de Richard Wagner, Jose dans «Carmen» de Georges Bizet, Romeo dans «Roméo et Juliette» de Charles Gounod, Edgardo dans «Lucia di Lammermoor» de Gaetano Donizetti; Lensky dans «Eugene Onegin» de P. Tchaikovsky, le prince Vladimir dans «Le prince Igor» de A. Borodine, Andreï Khovansky dans «Khovanshchina» de M. Moussorgski, Lykov dans «L’épouse du tsar» de N. Rimsky-Korsakov; le prince dans «L’amour pour trois oranges», Kuragin dans «Guerre et paix» de Sergey Prokofiev; Andreï dans «Taras Bulba» de M. Lyssenko, etc.

 Il a joué sur des scènes d’opéra mondialement connues: des scènes d’opéra britanniques, dont le Royal Festival Hall de Londres («Aida», «La Bohème»), des opéras de Glasgow et de Manchester («La Bohème», «La Traviata»); Teatro Calderón Madrid («Aida»), théâtre d’opéra de Saint-Pétersbourg

 («La Traviata»), Opéra national d’Ukraine, etc.

 

Bogdana Pivnenko (violon) 

Bogdana Pivnenko est responsable du département de violon de l’Académie nationale de musique Tchaïkovski d’Ukraine.

Elle a obtenu son diplôme avec mention et a suivi un programme d’assistanat de l’Académie nationale de musique Tchaïkovski d’Ukraine, où elle a étudié avec les professeurs B.Kotorovych et I. Pylatyuk. Elle a également participé aux master-class animées par V. Tretyakov, Z. Bron. , O.Parhomenko, entre autres.

Bogdana Pivnenko est lauréate du concours international d’interprètes  (Chisinau, Moldova, 1997),

Lauréat du concours international M. Lyssenko (Kiev, 1997),

Lauréat du programme national des arts «Nouveaux noms de l’Ukraine» et a reçu le titre national «Artiste honoraire de l’Ukraine»

Lauréat du concours international «IBLA GRAND PRISE» (Italie, prix I, 2016) et prix spéciaux – Concert au Weil Hall Carnegie Hall le 9 mai 2017

Lauréat du concours international de musique Tadini (Lovere 2016)

Depuis 2001, soliste de l’ensemble national «Kyiv Kamerata»

Bogdana Pivnenko a joué en tant que soliste avec les plus grands orchestres symphoniques et de chambre ukrainiens et a présenté la culture musicale ukrainienne lors de concerts à Moscou, Paris, Vienne et Berlin, ainsi que dans des festivals comme le Festival international de la jeunesse et de musique de Vienne (lauréat du Gran prix), Berliner FestspieleMaerzMusik , Festival EuropaischesKlassik (Ruhr), «Kyiv-Musik-Fest», l’automne de Varsovie et Nostalgie (Pologne).

La violoniste a joué en Espagne (notamment au Palau de la Musica Catalana à Barcelone), en Pologne, en Russie, en Géorgie, aux Pays-Bas, en Lituanie, en Ukraine, en Arménie, en Angleterre, en Suisse, en Allemagne, en Italie et en France.

Elle participe régulièrement aux premières représentations d’œuvres de compositeurs ukrainiens modernes. Elle a présenté le programme de l’auteur de Valentine Silvetrov « Moments de sonneries » avec le maestro sur les scènes de Berlin, Poznan, Brno, Kiev, Tbilissi.

Elle a travaillé avec des chefs tels que Juozas Domarkas, Theodore Kuchar, Saulius Sundeckis, Vladimir Sirenko, Volodymyr Sheiko, VagPapian, ErkiPehk, Liutauras Balciunas, Oksana Lyniv et d’autres.

Bohdana est   auteur et producteur de projets « Antologie de la musique ukrainienne moderne » (11 CD)

Avec le soutien de :

Grand Concert

Les Beaux Classiques

El Jem 13.07.2019

 

Ukrainian Radio Symphony Orchestra

Maestro Volodymyr Sheiko

Première partie du concert : Monde Symphonique 

.Antonin Dvořák. Symphony No. 9 « From the New World »  part 4 Orchestra

Piotr Tchaikovsky. Violin Concerto in D major, Op. 35. part 3

Bogdana Pivnenko (violin)

Antonio Vivaldi. Les quatre saisons « L’été », part 3 “Tempête”.

Bogdana Pivnenko (violin)

Guiseppe Verdi. “I Vespri Siciliani”, Ouverture Orchestra

____________________________________

Deuxième partie du concert : Monde d’Opéra 

Guiseppe Verdi.  Aida, “Ballabile” Danse Orchestra

Guiseppe Verdi.  “Aida”, Aria di Aida “Ritorna vincitor!” Tetiana Anisimova Puccini “Tosca”, Aria di Cavaradossi “Recondita armonia”  Andrii Romanenko Puccini. “Tosca”,   Aria di Tosca “Vissi d’arte…” Tetiana Anisimova

Pablo Sorozabal.  “La tabernera del puerto”, Aria di Leandro “No puede ser…

Andrii Romanenko

Giuseppe Verdi. “Il Trovatore” Aria di Leonora Tetiana Anisimova,

Franz Lehár. “Dein ist mein ganzes Herz”, Aria Sou-Chong de Operetta «Das Land des Lächelns” Andrii Romanenko 

Georges Bizet, “Carmen”, Finale (n.27),   Duo Carmen e Don José, Tetiana Anisimova, Andrii Romanenko

Juil
20
sam
Concerto Malaga Espagne
Juil 20 @ 22 h 00 min

Festival International de Musique Symphonique d’Eljem
Le 20 Juillet 2019
PROGRAMME
Joaquín Turina (1882-1949)
La Oracion del Torero, Op. 34 (‘The bullfighter’s prayer’) (1925 (9’)
Frédéric Chopin (1810-849)
Piano Concerto No. 2 in F minor, Op. 21 (version with string orchestra) (1829) (33’)
Soloist: Kimball Gallagher, piano
INTERVAL
Enric Granados (1867-1916)
Intermezzo from “Goyescas”, H. 71 (1915) (5′)
Joaquim Malats (1872-1912)
Spanish Serenade (Serenata Española) “Impresiones de España No. 2” (1896) (3′)
Isaac Albéniz (1860-1909)
Rumores de la Caleta (Malagueñas), Recuerdos de Viaje, Op. 71 No. 6 (1887) (4′)
Granada (Serenata) de la Suite Española Op. 47, No. 1 (1886) (5’)
Sevilla (Sevillanas), Suite Española,Op. 47 No. 3 (1886) (5’)
Edward Kennedy “Duke” Ellington (1899–1974)
It Dont Mean a Thing (If it Aint Got that Swing) (1931) (3’)
Soloist: Ulrich H. Brunnhuber
Manuel de Falla (1876-1946)
Dance Of The Miller (Farruca) from “El Sombrero de Tres Picos” (1919) (3 ́)
Spanish Dance No. 1 from“La Vida Breve” (1905) (3 ́)
Ritual Fire Dance from “El Amor Brujo” (1914-15) (4 ́)

Biographies
CONCERTO MÁLAGA est un orchestre à cordes espagnol fondé en 1996 par un groupe de jeunes musiciens andalous qui reprend l’esprit musical légué par les compositeurs appartenant à la «Génération1898» visant à protéger et à diffuser la musique classique occidentale de racine et d’inspiration espagnoles. Sept violons, trois altos, deux violoncelles, une contrebasse, un clavecin intégrant cet ensemble de chambre de qualité internationale reconnue, acclamé par ses performances de musique Espagnole et composé de musiciens Européens dédiés à la recherche, à l’étude et à la représentation du répertoire de cordes de la fin du 17ème siècle à nos jours. Selon le magazine spécialisé allemand Ensemble, «l’un des meilleurs ensembles de producteurs espagnols »et dans les parole du célèbre guitariste espagnol Pepe Romero: «Le Concerto Málaga donnera à Malaga ce que I Musici a donné à l’Italie ». L’ensemble, créé en l’honneur du peintre de Malaga, Pablo Picasso, s’est produit pour la première fois au Musée des beaux-arts de Malaga d’aujourd’hui, renommé en 2005 par le musicien et communicateur Fernando Argenta dans la populaire émission de télévision espagnole «El Conciertazo ”. Actuellement, l’ensemble est protégé par la Fundación Hispania Música et est parrainé par Mairie de Malaga. Il collabore régulièrement avec des institutions telles que le ministère de la Culture et le Commission de la culture de l’Union européenne, Youth Musical International ou UNESCO. Il est également un membre actif de l’Association européenne des professeurs de musique de chambre (ECMTA), associé au Conseil européen de la musique. Concerto Málaga a joué plus de cinq cents récitals, partageant la scène avec des dizaines de solistes invités comme Ramon Jaffé, María Luisa Cantos, Joaquín Clerch, Marc Chisson, Mihai Dancila, Fernando Espí, Andreas Frolich, Roberto Giordano, Alexander Hulshoff, Judith Jáuregui, Yunah Lee, Juan Martín, Massimo Mercelli, Benjamín Moreno, Michael Wolf, parmi autres. Concerto Málaga a joué à plusieurs reprises avec des musiciens de classe mondiale, dont le guitariste Pepe Romero, le chef d’orchestre José Serebrier, la violoniste Mariana Sirbu ou le quatuor de guitares, Los Romero. L’orchestre a captivé des auditoires en Allemagne, en France, en Finlande, en Corée du Sud, en Croatie, Pays-Bas, Slovénie, Espagne, États-Unis, Italie, Irlande, Finlande ou Royaume-Uni, figurant sur la Berlin Philharmonie, Laeiszhalle Hamburg, Meistersinger halle Nüremberg, Philharmonie Essen, Prinzregententheater Munich, Rosengarten Mannheim, Centre des arts de Séoul,Basilique du Real Monastère de San Lorenzo de l’Escurial, Capilla Del Palacio Real de El Pardo (Madrid), Théâtre Balboa (San Diego), Empire Majestic (San Antonio), Valley Performing Arts. Center (Los Angeles) ou Lehman Center for the Performing Arts (New York). Digne de mention sont ses représentations dans de nombreux festivals, comme Euriade Festival (Hollande), Festival d’Été de la Comédie musicale en Bergerac (France), le Festival international de musique et danoise Cueva de Nerja (España) ou le Festival international de musique D’été de Zadar (Croatie). L’ensemble a son lieu artistique à l’Illustre Colegio Official de Médicos de Malaga Province, où il propose actuellement une saison de concerts de chambre, établie dans la capitale de la côte du soleil depuis 2003 et se concentrant sur la série de concerts
traditionnels «CIVE-Ciclo de Conciertos las Cuatro Estaciones ”et “Clásicaplus ”. En 2008, il a été désigné comme orchestre résident du comté de Donegal (Irlande), une mission qui s’est poursuivie jusqu’en 2010. De même, il s’agit de l’orchestre résident de la FIAPMSE – Fórum. Le Festival international de musique pour les musiciens sur le continent européen et le SIMCE-Semana Musée international de la musique Espagnole. Davor Kuljeric (1997-2002) et Massimo Paris (2003-2012) ont été ses principaux chefs d’orchestre. En 2013, le violoniste de Malaga José Manuel Gil de Gálvez, premier violon de l’ensemble depuis 1997, a assumé la direction de l’ensemble. Concerto Málaga a enregistré pour la RTVE, ainsi que pour les labels Genuin Classics, Belsuono, Strings Records – son propre label audiovisuel et Deutsche Grammophon, avec un album enregistré avec Los Romero qui est devenu un succès. Il a récemment été nominé pour le Latin Grammy Awards dans la catégorie meilleur album de musique classique pour leur CD « Serebrier Dirige Granados « , » enregistré pour le label londonien SOMM Recordings.
JOSE MANUEL GIL DE GALVEZ est premier violon du prestigieux orchestre à cordes espagnol Concerto Málaga, premier en Espagne à enregistrer pour Deutsche Grammophon, et l’ensemble andalou à être nominé pour les Grammy Awards. En tant que chef artistique et musical du groupe, il a proposé plus de cinq cents récitals avec des artistes de renommée internationale tels que Pepe Romero, José Serebrier, Alexander Hülshoff, Massimo Mercelli ou le Quatuor Stradivari, entre autres; se sont produit dans des festivals et des séries de concerts dans des pays tels que l’Allemagne, la France, la Croatie, Pays-Bas, Slovénie, Espagne, États-Unis, Italie, Irlande, Finlande ou Royaume-Uni et dans des lieux tels que Berlin Philarmonie, Laeiszhalle Hamburg, Prinzregententheater Munich, Théâtre Balboa à San Diego, Empire majestueux de San Antonio, centre des arts de la scène Valley Los Angeles ou Lehman Center pour les arts de la scène de New York. Il a fait des enregistrements pour RTÉ Lyric Fm, RTVE et pour Genuin Classics, Belsuono String Records, Somm Recordings et Deustche Grammophon. Parmi ses mérites académiques, le doctorat international « cum laude unanimement » en musique et l’éducation par l’Université de Malaga se distingue. Il a obtenu le Master de troisième cycle en Arts en violon et musique de chambre avec la plus haute qualification (première classe avec mention) de l’Université de Limerick (Irlande) et est professeur principal de violon (licencié) par le Royal Conservatoire de Musique de Grenade. Il reçoit des leçons de professeurs tels que Felix Ayo, Brunno Giuranna, Ivan Zenaty, Mihai Dancila ou Michael Wolf; son influence directe et des professeurs comme étant Davor Kuljeric, Massimo Paris et Mariana Sirbu. Au niveau pédagogique, il a obtenu le poste de conseiller pédagogique de la maîtrise pour le multiculturalisme. Affaire de l’Union européenne et le diplôme d’études avancées en théorie et histoire d’Education de l’Université de Malaga. Il a également enseigné d’innombrables cours magistraux en dans différents pays et est régulièrement invité à participer en tant que jury à des concours d’experts reconnus. Prestige. Depuis 2002, il enseigne dans différents conservatoires andalous, en tant que professeur permanent. Professeur. Il est actuellement professeur à Alfonso X « The Wise » à l’Université. Dans le domaine de la gestion culturelle et artistique, il a récemment reçu le prix Latin Grammy nomination en tant que producteur. Il a été membre pendant des années des conseils d’administration de Jeunesse musicale d’Espagne et Association Européenne des professeurs de musique de chambre (ECMTA). Il est aujourd’hui directeur artistique du festival « FIAPMSE-Forum international de la haute musique Perfection de l’Europe du Sud & quot; et de la
« SIMCE-International Week of Spanish Chamber Music « , ambassadeur en Espagne de la fondation mexicaine » Uberto Zanolli  » et président de la Fondation Hispania Música, axée sur la recherche, la pédagogie et la diffusion de la musique de la chambre Espagnol de tous les temps, qu’il représente devant le Conseil international de la Musique (IMC) de l’UNESCO.
KIMBALL GALLAGHER Salué par la critique et décrit comme étant une “dynamo” au piano dont la performance est “ensoleillée et enthousiaste”, comme celle d’un “éclair”, Kimball Gallagher, pianiste, débuta sa tournée internationale de 88 concerts lors d’un concert à guichet fermé à Carnegie Hall en 2008. Cette tournée se résulta dans une série de plus de 300 concerts visant à faire revivre la culture de salon dans différents lieux non- traditionnels. Gallagher sillonna les 7 continents, 30 pays, et se produisit sur différentes scènes prestigieuses et lieux intimes à travers le monde, du Centre Kennedy à Washington DC à Kaboul, de Bombay à Boulder, Chicago à Shanghai, et de la Toscane à la Tunisie. Cette tournée culmina avec un récital à Zankel Hall à Carnegie Hall, à New York en avril 2015, menant à la création de 88 International, une organisation internationale dont il est le fondateur. Cette organisation initie et exécute différents projets créatifs alliant la musique à l’éducation et la coopération internationale sur les quatre continents. Ses projets les plus proéminents sont Tunisia88, Myanmar Music Festival, Taiwan88, et Concierto Cielos de Chile. Il est fondateur du Projet Tunisia88 avec Monsieur Radhi Meddeb d’Action et Développement Solidaire et Ulrich H. Brunnhuber de La Banque Européenne d’Investissement. Ses prochains albums, bientôt disponibles, incluent les Etudes Complètes de Chopin, Tableaux d’une exposition de Mussorgsky et un album consacré à Liszt qui comprend la Sonate en Si bémol, une des oeuvres les plus épiques écrites pour piano par Liszt. Gallagher a aussi enregistré 88 de ses préludes qu’il a composé durant sa tournée, ainsi qu’un album pour piano seul de pièces contemporaines par de jeunes compositeurs Tunisiens, et un album d’oeuvres commissionnées intégrant le piano à la musique classique indienne. Né à Boston, Kimball Gallagher est diplômé de l’université de Rice sous la tutelle de Jeanne Kierman-Fischer, il a également une maîtrise en musique en tant qu’élève de Robert McDonald au conservatoire de Juilliard de New York. Le mentor de sa vie, le pianiste Joseph Smith, reste l’une des influences les plus importantes dans son esthétique musicale. Résidant à New York et globe-trotter, il aime composer, écrire, et explorer de nouveaux genres musicaux.
ULRICH H. BRUNNHUBER est Stratège en Chef et musicien (saxophone) pour Tunisia88. Ulrich est chef de mission diplomatique et banquier le jour et se transforme en musicien passionné de jazz la nuit. Il croit en la puissance de la musique comme un outil interculturel efficace pour célébrer la diversité et enseigner le respect des différences. Depuis 2013, il représente la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la banque de l’UE, en Tunisie. Ulrich a été l’instrumental des efforts consacrés aux collecte des fonds pour Tunisia88. Avec plus de 35 ans d’expérience en saxophones alto et ténor à travers le monde, dans des Big Bands et combos de jazz en Allemagne, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en France, au Luxembourg, en Égypte, en Indonésie et maintenant en Tunisie, il a développé un goût particulier à jouer de la musique dans des lieux spéciaux et inhabituels. Son rêve : « […] jouer avec mes amis de « Tunisia88” au coucher du soleil dans des Amphithéâtres Romains en Tunisie … »
TUNISIA88 Parti d’un projet d’organisation de 88 concerts éducatifs dans 88 lycées, Tunisia88 ambitionne aujourd’hui d’étendre l’expérience à l’ensemble des lycées de la République Tunisienne et de créer un club de musique dans chacun des 578 lycées de la Tunisie. Les clubs ainsi créés sont ensuite dirigés et gérés par les élèves eux-mêmes. Au niveau de chaque club, les leaders sont élus par les membres et reçoivent des formations en leadership. Le projet Tunisia88 a pour but de canaliser l’énergie positive des jeunes avec la conviction que la musique cultive le respect des différences et ouvre une fenêtre d’opportunité sur le monde. Le projet est mené en partenariat entre Le Ministère de l’Éducation Nationale et l’association Action et Développement Solidaire et bénéficie du soutien de l’institut de la Banque Européenne d’Investissement, la banque de l’UE et de 88 International.

 

Juil
24
mer
Orchestre de chambre de Minorque – Espagne
Juil 24 @ 22 h 00 min

FRANCESC PRAT, CHEF D’ORCHESTRE

Francesc Prat est un chef d’orchestre et compositeur qui aborde la musique avec une ouverture d’esprit et qui partage son temps entre le répertoire symphonique, l’opéra et la création contemporaine, pour lequel il ressent une affinité particulière. Cet intérêt l’a placé sur la scène musicale actuelle, en particulier en Suisse et en Espagne, et a dirigé des projets dans des événements aussi divers que le Festival de Lucerne, ArtBasel, Berlinale ou le Festival Sónar de Barcelone.

Dans le domaine de l’opéra, il est actuellement assistant du réalisateur anglais Ivor Bolton au Teatro Real de Madrid, où il a fait ses débuts en mars 2016 à la réalisation du long métrage Das Liebesverbot de Wagner. Il a également travaillé au Theater Basel, au Dutch National Opera, au Neuköllner Opera Berlin et au Teatro de la Zarzuela. Entre 2012 et 2015, il était assistant de Josep Pons au Gran Teatre del Liceu de Barcelone, où il avait déjà fréquenté Sebastian Weigle. Son répertoire d’opéra comprend divers noms de la scène contemporaine (Haas, Sciarrino, Moser, Oehring, Barret) ainsi que d’autres du répertoire classique (Nebra, Gluck, Mozart, Beethoven, Berlioz, Verdi, Rimsky-Korsakov et Britten).

Francesc Prat collabore également régulièrement avec des orchestres tels que le Sinfonieorchester Basel, Basel Sinfonietta, Nederlands Kamerorkest, RTV Symphony de Slovénie, Symphonie de Barcelone, Communauté de Madrid, Symphonie de Madrid, Symphonie des îles Baléares et Orchestre de Chambre Île de Minorque.

En tant que compositeur, son catalogue comprend principalement des œuvres de musique de chambre et d’ensembles primées en Suisse, en Allemagne, en Italie et en Autriche. En octobre 2012, il a créé son premier opéra à Bâle.

ORCHESTRE DE CHAMBRE ILLE DE MINORQUE

Né dans les Joventuts Musicals de Maó à l’été 1998, l’Orchestre de Chambre Île de Minorque est composé de musiciens professionnels de Minorque. Tout au long de sa carrière, il a travaillé avec des metteurs en scène et des instrumentistes qui n’ont apporté qu’une contribution de qualité et de polyvalence à l’ensemble. Après vingt ans, il est devenu l’une des entités musicales les plus appréciées des Îles Baléares. En outre, l’OCIM s’est engagé à ajouter à son arrière-plan concertiste le concept de transversalité en collaboration avec d’autres disciplines artistiques, qui s’est matérialisé, par exemple, dans la production de l’Histoire d’un soldat en 2014.

Actuellement, l’orchestre réalise une saison symphonique stable à Minorque et organise également des programmes pédagogiques en collaboration avec des centres éducatifs, des écoles de musique et le conservatoire. De même, dans le but d’amener la musique dans les secteurs de la société à accès limité (centres de soins pour personnes âgées, centres pour personnes handicapées ou centres pénitentiaires), l’OCIM développe des projets sociaux. Ces dernières années, il a ouvert des frontières avec des productions en Catalogne et dans les autres îles de l’archipel des Baléares.

Programme 

 1ère partie (45 min.)

Symphonie n. 29 – Wolfgang Amadeus Mozart

Vistes al mar – Eduard Toldrà

2eme partie (45 min.)

The unanswered question – Charles Ives

Music in similar motion – Philip Glass

Siegfried-Idyll – Richard Wagner