L’orchestre symphonique Tunisien

Quand :
4 août 2018 @ 22 h 00 min
2018-08-04T22:00:00+01:00
2018-08-04T22:15:00+01:00
Coût :
Gradins 31DT et Chaises 31DT
Contact :
+21673633050 / +21622015699
L’orchestre symphonique tunisien, fondé en 1969, était placé sous la tutelle du Ministère des Affaires Culturelles.
Plusieurs chefs d’orchestres de renommée nationale et internationale se sont succédés dans la direction de l’orchestre: Ahmed Achour,  Fernand Depa, Jean-Paul Nicolet, Sem Slimen, Hafedh Makni. Actuellement et depuis Juin 2018, l’orchestre Symphonique Tunisien a été placé sous la direction de Mohamed Bouslama et l’orchestre fut récemment rattaché au pôle Musique et Opéra au sein du Théâtre de l’Opéra de la cité de la Culture.
Les plus grands interprètes tunisiens et étrangers se sont produits avec l’Orchestre Symphonique Tunisien tels que Marcel Khalifa, Mejda Erroumi, Lotfi Bochnek, Omar Khayret, Nassir Chamma  …. dont le calendrier annuel est riche par un concert mensuel et une participation régulière au Festival International de Musique symphonique d’El Jem, et au festival international de Carthage
L’Orchestre Symphonique Tunisien s’est récemment produit sous la baguette du maestro Pablo Mielgo lors d’un concert historique « la route de la soie » aux thermes d’Antonin en juillet 2018.
Et c’est sous la baguette du grand Maestro Algérien Mohamed Amine Kouider et dans une nouvelle optique d’ouverture sur les calibres internationaux,  que l’OST sera présent cet été lors de 2 rendrez-vous importants avec son public, au festival « Les Nuits Du Fort de Kelibia » pour sa deuxième Edition et au Festival International de La Musique Symphonique d’El jem
Ce concert sera avec la participation de notre soliste nationale Emira Dakhlia et le Chœur de l’Orchestre Symphonique Tunisien

Amine KOUIDER est un chef d’orchestre au parcours international d’une grande richesse musicale et artistique. Sa personnalité s’exprime dans une direction énergique, engagée, fougueuse qui lui a valu de grands succès dans les nombreuses formations réputées qu’il a été invité à diriger en Algérie et à l’étranger

Né à Alger en 1967, il étudie le violon au Conservatoire d’Alger et a suivi des études en direction d’orchestre aux Conservatoires de Marseille et de Paris, puis de Copenhague.

Parallèlement, il a obtenu une licence de musicologie à Alger et une Maitrise en musicologie à la Sorbonne, Paris IV.

Il a participé à des Stages de Perfectionnement comme chef d’orchestre aux USA à l’Orchestre Philharmonique New York, en Russie à l’Opéra du Kirov de Saint-Pétersbourg en Allemagne à l’Opéra National de Berlin en France à l’Opéra de Paris, en Suisse à l’Orchestre de Genève et en Italie à l’Orchestre de  Rome.

Amine KOUIDER a été nommé « Artiste pour la Paix de l’UNESCO et Ambassadeur de Bonne Volonté »

Emira DAKHLIA

Jeune Mezzo-soprano  tuniso – russe. Lauréat de plusieurs concours internationaux de chant  lyrique.

Elle joue le piano depuis   l’âge de 6 ans. Elle occupait   les premières places dans les festivals et les compétitions.

Elle a fait ses études de chant  lyrique  sous la direction des meilleurs musiciens de la Russie et du monde ; E.Petrova , N. Kopylov , P. di Napoli,

Elle a participée à plusieurs masters classes des musiciens de renommées mondiales ; Elena Obraztsova, Edda Moser, Peter Dvorsky, D. Hvorovstovsky, Marcello Giordani.
Emira enchaine les concerts de chant lyrique et Opéra en Russie et en Europe. Participe à des festivals et concerts en République Tchèque, Italie, Portugal, Allemagne, Slovaquie, …….
De plus, elle  participe aux productions et concerts de compositeurs contemporains.
En Tunisie, depuis 2015, Emira se produit avec l’Orchestre symphonique tunisien sous la direction de Hafidh Makni

http://www.linstant-m.tn/article_1959_emira-dakhlia-la-cantatrice-au-timbre-irresistible.html

PROGRAMME : 

Partie I – Orchestr

Beethoven: Symphonie n°7

Partie II – Soliste, Chœur et Orchestre  

Mozart:

Laudate Dominum

Lacrimosa

Verdi :

Don Carlo

Traviata : No siamo zingarelli

Bizet :

Prélude:

Chœurs des cigarières

Habanera

verdi :

Trovatore : Coro digli zingari

Laisser un commentaire