Les Jeunes cordes de France et le chœur « les amis de Shéhérazade » (France) et Tunisia 88 avec la chorale Angham by UIB: MOZART entre 2 rives

Quand :
9 août 2019 @ 22 h 00 min
2019-08-09T22:00:00+01:00
2019-08-09T22:15:00+01:00
Coût :
31 DT Chaises et 31 DT Gradins

CONCERT MOZART ENTRE DEUX RIVES
Le 9 Août, 22h
PROGRAMME :

Première partie
Wolfgang Amadeus Mozart (1756-1791)
Divertimento pour orchestre à cordes en fa maj KV 138 Concerto de
piano N 23 en La maj KV 488
Grand Œuvre pour chœur et orchestre Kv 167 en Do Maj
Deuxième partie
Lama Bada pour choeur et l’orchestre
Adaptation: Marine Bonnetain
Araftoul Hawa: Suite Soufi
Musique: Fadi Ben Othman
Textes: Al Hallej,
Rabi’a Al Adaouia
Ibn Al Faredh
Summertime
Musique: George Gershwin
Saxophone: Mr Ulrich H. Brunnhuber
Ya Bledi
Chant et Composition Nour Arjoun
Arrangement orchestral: Selim Arjoun
Les paroles: Leila Arjoun

CHŒUR D’HONNEUR,
CO M P O S É PAR LES M E M B R E S D E T UNISIA88
CHEF DE CHŒUR Nour el Houda Koubâa Guiget

SOPRANO
Abir Khalfaoui
Khouloud Ghazouani
Farah Cherni
Chaima Arabaoui
Chokran Souilmi
Balssem Bouhleli
Chaima Kedadi
Balkis Djobbi
Nour Houda Boukeri
Ghada Sidhom
Eya Torki
ALTO
Nouha Kaiem
Imen Laabidi
Syrine Zidi
Haifa Fessi
Wejden Mtiri
Ghada Hammami
Hadil Jerbi
Yosra Rjab
Nejia Abidi
Nariman Zorgui
Anja Aloui
Samar Chelli
TENOR
Mounir Ben Amor
Safouane Farhat
Nizar Sehli
Dhafer Nagati
Dhafer Yahya
Nassim Khalfaoui
BASS
Aziz Mattoussi
Baha Talmoudi
Sofian Boutaleb
Ramez Mabrouk
Iheb Hermassi
Dhia Hak Cherni
Ismail Ajili


Tunisia88, Parti d’un projet d’organisation de 88 concerts éducatifs dans 88 lycées, Tunisia88 ambitionne aujourd’hui d’étendre l’expérience à l’ensemble des lycées de la République Tunisienne et de créer un club de musique dans chacun des 578 lycées de la Tunisie. Les clubs ainsi créés sont ensuite dirigés et gérés par les élèves eux-mêmes. Au niveau de chaque club, les leaders sont élus par les membres et reçoivent des formations en leadership. Le projet Tunisia88 a pour but de canaliser l’énergie positive des jeunes avec la conviction que la musique cultive le respect des différences et ouvre une fenêtre d’opportunité sur le monde. Le projet est mené en partenariat entre Le Ministère de l’Éducation Nationale et l’association Action et Développement Solidaire et bénéficie du soutien de l’institut de la Banque Européenne d’Investissement, la banque de l’UE et de 88 International.

CHEF DE CHOEUR
NOUR EL HOUDA KOUBAA GUIGET

SOPRANO
Perraud Marie
Auclair Anne Marie
Jusseau Catherine
Midey Claire
Heckli Annie
Bonnet Annie
Crussy Catherine
ALTO
Chovet Sylvie
Damont Ghyslaine
Duboclard Mariette
Renoud GrappinJacqueline
Rimaud Christine
TENOR
Chambard-Louis
Michel Marie H
BASS
Baissard Roger
Heckli Philippe
Meneguz Roland
Quivet Herve

Le chœur des « Amis de Shéhérazade » a été créé en 2010 à l’initiative de Nour Koubaa-Guiguet, chanteuse lyrique mezzo-soprano. Prenant la succession des « Enfants de Shéhérazade », l’association est devenue en 2011 « les Amis de Shéhérazade ». Actuellement l’association compte une cinquantaine de membres, la plupart choristes issus de différentes chorales de Saône et Loire et de l’Ain. La première œuvre montée par le chœur fut  » l ‘Homme armé, Messe pour la Paix » de Karl Jenkins. La suite de la saison 2014 a été consacrée à la préparation des grands chœurs de l’Opéra de Verdi. La saison 2014-2015 a été consacrée d’une part à Francesco Durante et ses « Lamentations de Jérémie » et d’autre part à Pergolèse avec son Stabat Mater (chœur de femmes). Le chœur des hommes a également travaillé et proposé le « Stella Coeli » de Johann Michael Haydn. La saison 2015-2016 se poursuit cette rentrée avec un concert autour d’extraits de Carmen de Georges Bizet. Notre association programme régulièrement une « heure musicale » au cours de laquelle elle accueille des chanteurs et des musiciens professionnels locaux sur un thème de leur choix et dans des styles musicaux variés.

VIOLONS 1
CHARLOTTE BAUDOT
ADAM DUPAS
ALEXANDRE BRUN
JULIETTE LACHAL
VIOLONS 2
MARINE BONNETAIN
LARA FAVRE
MATTHIEU PERRAUD
NATHALIE WEIBEL
HAUTBOIS
MATHILDE ABD EL KADER
PAULINE VIDAL
ERIKA MASCHKE
ALTOS
TAUBA SCHOENBEC
ADELE PLUQUET
ISABELLE ORCET
VIOLONCELLE
PAULINE RENAUD
MARIE CAPARROS
TROMPETTE
CAMILLE DEMANGEAT
FLORIAN BACCUET
LUCILLE BONNETON
CONTREBASSE
BAYA AÏT YOUCEF
TROMBONE
FLORIAN DUFOUR

DIRECTEURS ARTISTIQUES : PHILIPPE EGASSE – LAURENT EGASSE
Les Jeunes Cordes de France travaillent également sur l’élargissement du répertoire pour Orchestre à cordes en faisant appel à de jeunes arrangeurs pour des programmes de musiques de films et de chansons françaises. Ils développent également des programmes de concerts narrations : Psychose d’Alfred Hitchcock et Bernard Hermann, Les Tableaux d’une exposition de Moussorgski, Rêves d’enfances d’après des pièces pour enfant de grands compositeurs. Ils cherchent également à s’ouvrir vers l’étranger et des propositions de tournées en Chine, Bulgarie et Tunisie sont en cours.

Biographies
NOUR EL HOUDA KOUBAA- GUIGUET, Mezzo-soprano, violoncelliste et chef de chœur, elle est issue d’une famille de musiciens de Tunisie. À 15 ans elle obtient son diplôme de musique du conservatoire de Tunis après avoir travaillé avec les Grands Maîtres de la musique Orientale Slah et Mehdi et Mohamed Sâada. Elle arrive en France en 1987 pour poursuivre ses études de violoncelle au conservatoire du 5emearrondissement de Paris avec Annie Cochet puis dans celle d’Alain Courmont à Chalon sur Saône où elle y obtient
une médaille de bronze à l’unanimité. Conjointement elle étudie à l’université Lyon 2 en lettres et civilisations étrangères, et obtient sa licence en Juin 94 puis rentre au CFMI : centre universitaire de formation des musiciens intervenants à l’école de Lyon où elle y obtient son diplôme en 1998.
Cette discipline lui fait découvrir sa « VOIX » elle entame par la suite son cursus d’études de chant lyrique dans la classe de Jean Marc Bruine à l’école de musique de Mâcon où elle y obtient son DEM. Elle est actuellement assistante spécialisée d’enseignement artistique à Châtillon sur Chalaronne et à Montrevel en Bresse, où elle est chargée de l’enseignement de la musique aux scolaires, et aux périscolaires, en élaborant les projets artistiques en collaboration avec les conservatoires et les forces vives des communes environnantes, pour que les enfants soient toujours présents et acteurs de la vie sociale et culturelle. Elle est aussi directrice artistique de l’association « les
Amis de Shéhérazade » qui, grâce au dévouement de ses membres, lui permet de réaliser les projets les plus fous, œuvres en chœur et orchestre : Messe pour la paix de Karl Jenkins, le Gloria de Poulenc, les grands airs et chœurs de Verdi, les lamentations de Jeremie de F. Durante Carmen de Bizet, les danses Polovtsiennes de Borodine. Elle y développe aussi la notion du cours de chant en groupe, où la voix est outil de connaissance de soi et source d’énergie …et enfin les « heures musicales de Shéhérazade », sous forme de concerts intimes où elle donne l’occasion aux musiciens régionaux de se produire. Elle a chanté récemment l’Élias de Mendelssohn à la Cathédrale de Genève sous la baguette de Florence Kraft Babel. Elle a aussi donné le coup d’envoi du festival lyrique à Hammamet « Dar Sébastien fait son opéra » .en octobre 1997, et y est retourné 10 ans après, en Avril 2017, pour y donner Carmen De Bizet, dans une formule « OPERA POUR TOUS » où enfants et adultes tunisiens ont intégré une équipe de professionnels et d’amateurs français, dans une réadaptation
originale et légère. Actuellement elle multiplie les actions pour dynamiser et donner un souffle nouveau au chant choral en Tunisie, en collaborant notamment avec l’association
Tunisia88 et son fondateur Kimball Gallagher, qui œuvre auprès des jeunes lycéens, issus de tout le territoire tunisien, pour leur ouvrir les portes de la découverte, et l’expression musicale et artistique
sous toutes ses formes.

L’association Shéhérazade est actuellement en mutation, Elle cherche, tout en maintenant son action et son rôle artistique en Mâconnais, à donner une dimension Franco-Tunisienne à sa dynamique, et à y inclure toutes les ressources disponibles, humaines, artistiques et structurelles. En tant que française d’origine maghrébine, consciente du poids et du rôle qu’elle a à jouer pour apaiser les tensions liées aux crispations identitaires, auxquelles nous assistons, elle met en route les concerts pour la Paix , désormais inscrits au programme de l’association, et fait de cet héritage, une vocation, car elle croit fermement que la musique est le langage de cœur .
FADI BEN OTHMAN Universitaire, compositeur-arrangeur et chef d’orchestre. Il est spécialiste en musique de film, maître assistant et chef de département à l’Institut Supérieur de Musique et Théâtre du Kef et responsable de l’Académie de l’Orchestre Symphonique Tunisien. Il participe également avec son projet de compositions instrumentales et lyriques, « Parfum de Jasmin », sous sa forme « musique de chambre le 25 Novembre 2017 à l’Ouverture du Festival « Dar Sébastian Fait Son Opéra », le 08 Décembre 2018 au Festival « Les Classique d’ENNEJMA EZZAHRA, le 22 Mars 2019 au festival « Le Printemps de Sousse », et sous sa forme symphonique le 02 Février 2019 dans le cadre de la programmation annuelle de la Cité de la Culture avec l’Orchestre et Chœur de l’Opéra de Tunis. KIMBALL GALLAGHER Salué par la critique et décrit comme étant une “dynamo” au piano dont la performance est “ensoleillée et enthousiaste”,
comme celle d’un “éclair”, Kimball Gallagher, pianiste, débuta sa tournée internationale de 88 concerts lors d’un concert à guichet fermé à Carnegie Hall en 2008. Cette tournée se résulta dans une série de plus de 300 concerts visant à faire revivre la culture de salon dans différents lieux non- traditionnels. Gallagher sillonna les 7 continents, 30 pays, et se produisit sur différentes scènes prestigieuses et lieux intimes à travers le monde, du Centre Kennedy à Washington DC à Kaboul, de Bombay à Boulder, Chicago à Shanghai, et de la Toscane à la Tunisie. Cette tournée culmina avec un récital à Zankel Hall à Carnegie Hall, à New York en avril 2015, menant à la création de 88 International, une organisation internationale dont il est le fondateur. Cette organisation initie et exécute différents projets créatifs alliant la musique à l’éducation et la coopération internationale sur les quatre continents. Ses projets les plus proéminents sont Tunisia88, Myanmar Music Festival, Taiwan88, et Concierto Cielos de Chile. Il est fondateur du Projet Tunisia88
avec Monsieur Radhi Meddeb d’Action et Développement Solidaire et Ulrich H. Brunnhuber de La Banque Européenne d’Investissement. Ses prochains albums, bientôt disponibles, incluent les Etudes Complètes de Chopin, Tableaux d’une exposition de Mussorgsky et un album consacré à Liszt qui comprend la Sonate en Si bémol, une des œuvres les plus épiques écrites pour piano par Liszt. Gallagher a aussi enregistré 88 de ses préludes qu’il a composé durant sa tournée, ainsi qu’un album pour piano seul de pièces contemporaines par de jeunes compositeurs Tunisiens, et un album d’œuvres commissionnées intégrant le piano à la musique classique indienne. Né à Boston, Kimball Gallagher est diplômé de l’université de Rice sous la tutelle de Jeanne Kierman-Fischer, il a également une maîtrise en musique en tant qu’élève de Robert McDonald au conservatoire de Juilliard de New York. Le mentor de sa vie, le pianiste Joseph Smith, reste l’une des influences les plus importantes dans son esthétique musicale. Résidant à New York et globetrotter, il aime composer, écrire, et explorer de nouveaux genres musicaux. ULRICH H. BRUNNHUBER est Stratège en Chef et musicien (saxophones) pour Tunisie 88. Ulrich est chef de mission diplomatique et banquier le jour et se transforme en musicien passionné de jazz la nuit. Il croit en la puissance de la musique comme un outil interculturel efficace pour célébrer la diversité et enseigner le respect des différences. Depuis 2013, il représente l’Institut de la Banque Européenne d’Investissement (BEI), la banque de l’UE, en Tunisie. Ulrich a été instrumental aux efforts de collecte de fonds pour la Tunisie 88.
Avec plus de 35 ans d’expérience en saxophones alto et ténor à travers le monde, dans des Big Bands et combos de jazz en Allemagne, aux Etats-Unis, au Royaume-Uni, en France, au Luxembourg, en Égypte, en Indonésie et maintenant en Tunisie, il a développé un goût particulier à jouer de la musique dans des lieux spéciaux et inhabituels. Son rêve : « […] jouer avec mes “Tunisie 88” amis au coucher du soleil dans des Amphithéâtres Romains en Tunisie … ».
SELIM ARJOUN 25 ans, est un Pianiste, Compositeur et Arrangeur Tunisien., étudiant à l’institut supérieur des arts multimédias où il fait des études en Cinéma avec comme spécialité le son. Selim a commencé le piano à l’âge de 9 ans. Tout d’abord avec de la musique classique, c’est à l’âge de 15 ans seulement qu’il a commencé à s’intéresser à la composition. En même temps, Selim s’est ouvert à d’autres genres de musique et a commencé à s’intéresser à l’improvisation, et c’est là qu’il a découvert et a commencé à exploiter l’harmonie Jazz. Un nouveau monde s’ouvre à lui. Selim a collaboré avec beaucoup d’artistes Tunisiens et même étrangers, il a même interprété une
composition personnelle avec l’Orchestre Symphonique de Tunis. Il joue actuellement avec le groupe Moonshine Band, ainsi qu’avec celui de Sabry Mosbah. En parallèle, Selim compose des musiques de films, ainsi que pour plusieurs courts-métrages. Dans un futur proche, une collaboration avec le pianiste Christian Lim : un projet Jazz nommée ‘Elecktra’. Le premier concert est prévu pour Février 2016. Selim prépare également un projet aux Côtés de sa sœur Nour Arjoun qui est compositrice et chanteuse. Ce projet devrait aboutir
en un album au courant de l’année 2016.

NOOR ARJOUN 21 ans, jeune chanteuse qui a commencé dès sa tendre enfance des cours de piano à l’école Tchaikovski, a obtenu un prix national de composition à l’âge de neuf ans dans le cadre du festival national de l’enfant compositeur. Elle se tourne vers le chant sa passion favorite. Elle a participé à divers festivals. D’ailleurs j’ai fait sa connaissance lors du stage) Beni Mtir et a participé aux divers concerts qui suivaient le stage dont l’octobre musicale à Sfax 2014.
TUNISIA88 Parti d’un projet d’organisation de 88 concerts éducatifs dans 88 lycées, Tunisia88 ambitionne aujourd’hui d’étendre l’expérience à l’ensemble des lycées de la République et de créer un club de musique dans chacun des 578 lycées de la Tunisie. Les clubs ainsi créés sont ensuite dirigés et gérés par les élèves eux-mêmes. Au niveau de chaque club, les leaders sont élus par les membres et reçoivent des formations en leadership. Le projet Tunisia88 a pour but de canaliser l’énergie positive des jeunes avec la conviction que la
musique cultive le respect des différences et ouvre une fenêtre d’opportunité sur le monde. Le projet est mené en partenariat entre Le Ministère de l’Éducation Nationale et l’association Action et Développement Solidaire et bénéficie du soutien de l’institut de la Banque Européenne d’Investissement, la banque de l’UE et de 88 International.

Laisser un commentaire