Hassen Doss en concert, avec l’orchestre symphonique Tunisien – Direction: Hafedh Makni

Quand :
23 juillet 2016 @ 22 h 00 min
2016-07-23T22:00:00+01:00
2016-07-23T22:15:00+01:00
Coût :
20DT

حسان الدوس « بيدو خال » « Hassen Doss « Bidou Khal

h3

Présentation

Depuis sa création en 1969 par le Ministère de la Culture,l’Orchestre Symphonique Tunisien présentait un concert mensuel au Théâtre Municipal de Tunis et un concert annuel au Festival de Musique Symphonique d’El Jem. Avec la nomination d’une nouvelle direction artistiqueen juillet 2012, l’Orchestre a entrepris une nouvelle démarche artistique qui consiste à élargir L’effectif des instrumentistes passant de 40 à plus de 60 musiciens issus des différentes régions du pays, permettant ainsi, l’interprétation d’un large répertoire d’orchestre.

Avec cette nouvelle structure, l’orchestre a permis d’enrichir le répertoire universel par la création de nouvelles œuvres symphoniques tunisiennes composées par Mohamed Makni, Jelloul Ayed, Slim Larbi, Mourad Gaâloul…, et a pu accroitre le nombre de ses concerts à Tunis et dans les différentes régions du pays(Sousse, Béja, Gafsa, Tozeur, Médenine, Kairouan, Bizerte, Mahdia, Sfax, Nabeul, Ben Arous…).

L’Orchestre Symphonique Tunisien, participe régulièrement au Festival Culturel International de Musique Symphonique d’Alger depuis sa création.

hh2

Hafedh Makni est né en 1963 à Sfax (Tunisie), il a entamé ses études de violon au Conservatoire National de Tunis dès l’âge de sept ans. Titulaire d’un Diplôme de Musique Arabe, du Premier Prix de violon, d’une Maîtrise en Musique et d’un Doctorat en Musique et Musicologie de l’Université Paris IV – Sorbonne. Membre de l’Orchestre Symphonique Tunisien de 1979 à 1986, il le quitta pour fonder l’Orchestre de Chambre de Tunis et l’Orchestre Symphonique Scolaire et Universitaire avec lesquels il a donné des centaines de concerts en Tunisie et à l’étranger (France, Espagne, République Tchèque et Chine). Après une longue carrière d’enseignant de musique dans les lycées secondaires et d’enseignant chercheur à l’Université de la Manouba, il est nommé en juillet 2012 Directeur et Chef de l’Orchestre Symphonique Tunisien.

 

 

 

h1

Hassen Doss

Avant-gardiste! Certes, ce maître d’opéra est, on peut le dire, le précurseur de ce genre musical en Tunisie.

Ce pionnier a « la voix d’or » comme déjà nommé dans plusieurs articles, est entrain de gagner les cœurs et d’imposer avec tact, a la scène musicale tunisienne, un art, bien peu, connu.

Issu d’une famille de bureaucrate, un enfant est né en 1985 plus précisement un 21 août. Dés son jeune âge, il prétait attention aux ères que dégageait les mélodies, mais timide, il essayait d’abord le sport (basket-ball) puis il s’investit dans le chant du corps (danse).

Encore au Lycée, Hassen Doss chante déjà dans des chœurs et parfois en soliste et est remarqué par Henry Runey, la basse américaine qui lui prodigue ses premières leçons de chant. Hassen Doss débute ses études de chant lyrique à l’Institut Supérieur de Musique en Tunisie. Actuellement il perfectionne son art avec la Basse Américaine Henry Runey  en alternant entre Paris et Tunis.

En 2011, il est engagé pour 6 représentations des Noces de Figaro de Mozart à Montmorillon en France. Il tient le rôle d’Alfredo dans la Traviata de Verdi au Théâtre municipal de la Ville de Tunis.

En octobre 2011, il remporte le Prix ‘Jeune espoir’ du Concours international de chant lyrique dans le cadre du Festival Vienne en Voix à Vivonne en France. Il participe également à plusieurs stages et aux master-classes de La Soprane américaine Cynthia Jacoby, de la Basse italienne Renato Bruson , du chercheur et maître de conférence à Paris 8, Joel Huillon et de la Basse Américaine Henry Runey.  On l’entend ensuite

dans plusieurs productions locales et internationales telles que Bastien et Bastienne, Rigoletto, la Traviata … où il se distingue par son charisme et son énergie communicative et sa totale implication dans les rôles incarnés.

En 2012, Hassen Doss joue le rôle de Don Bazilio dans l’opéra « il nozze di figaro »et dans le cadre de la production d’été à Montmorillon en France, d’ailleurs, il a aussi participé dans des festivals internationaux au moi d’aout avec les extraits des l’opéras

Norma et Madame Butterfly  à Sousse et Tunis tel que le festival d’el médina.

En 2013, il est engagé pour le rôle du Duke de Mantoue  dans l’opéra Rigoletto de G. Verdi, une coopération qui grandit avec l’association Figaro Si Figaro La à Montmorillon en France.

Par ailleurs, il a pu perfectionner sa voix au sein de la MUSIKHORSHULE à Munich en Allemagne  avec des professionnels et coachs renommés à l’échelle mondiale comme, Engrid Kaiserfeld, Dr Mauser…

A son retour en Tunisie, il est l’invité de  Riadh Fehri au festival international de Carthage comme invité d’honneur avec l’artiste Pedro Austashe.

Hassen Doss entame déjà ça tourné avec le projet introdution, à  Carthage le 29 Aout 2014 avec la pianiste Sinda ElAtri, dans le cadre de Rotary music Festival.

Le 30 Octobre à l’ouverture du festival de musique classique de Bizert.

Le 12 décembre à l’acropolium.

Le 13 février 2015, il interprète «  Hennet Errjel » extraite de son premier album «  Dar EL Bey » Lors de Tunisia Web Awards.

En 2011, il arrange  l’hymne national Tunisien pour chœur et piano.

affiche orchestre tunisien-23-07-2016

Laisser un commentaire