Hommage à Morricone et au cinéma Italien avec Andrea Griminelli et Octa Jazz Quartet

Quand :
16 juillet 2022 @ 21 h 30 min
2022-07-16T21:30:00+01:00
2022-07-16T21:45:00+01:00
Où :
Amphithéâtre Eljem
Coût :
30d Gradin et 40d Chaises

 

“Griminelli plays Morricone”

 

« Griminelli plays Morricone » est un projet qui crée de nouveaux sons grâce à des arrangements ad hoc dans lesquels le monde du cinéma et celui de la musique d’Ennio Morricone se mêlent magistralement.

 

Le projet, qui prévoit la possibilité de projeter un contenu multimédia spécialement créé en arrière-plan et de demander la participation extraordinaire de musiciens et de chanteurs, a été présenté en avant-première lors du concert de Pâques 2016 du Festival dei Due Mondi à Spoleto, dont il est possible de voir un showreel sur le lien suivant :

 

 

 

Vous trouverez ci-dessous deux liens vers des vidéos :

 

 

 

La première concerne la prestation du Maestro Griminelli en février 2016 sur le Hollywood Walk of Fame lors de la cérémonie de remise d’une étoile d’or à Ennio Morricone. Le second fait référence à la prestation d’Andrea Griminelli lors du concert « Pavarotti Tribute » à Petra, en Jordanie.

 

 

 

Globart Group Srl

Via Luigi Bodio, 68 – 00191 Roma – ITALY

 

Programme

 

 

  1. Morricone – Per le antiche scale Preludio – from the movie “Per le antiche scale” (1975)
  2. Morricone – Saharan Dream – Theme from “The Secret of the Sahara” (1988)
  3. Morricone – Theme from the movie “Il Prato” (1977)
  4. Morricone – Theme from the movie “Giù la testa” (1971)
  5. Morricone – Medley from “1900” (1976), “Malena” (2000)
  6. Morricone – Medley from “Once Upon a Time in America” (1984)
  7. Morricone – “Once Upon a Time in the West” (1968), “The Good The Bad And The Ugly” (1966)
  8. Morricone – My Heart and I from “La Piovra” (1984)
  9. Morricone – Medley from the movie “Cinema Paradiso” (1988)
  10. Morricone – Medley from the movie “The Mission” (1986)

 

Les interprétations sensibles et la technique étonnante d’Andrea Griminelli lui ont valu des distinctions et des récompenses de tous les coins du monde musical, y compris le Grammy, le Prix de Paris et une chevalerie italienne.

 

Le flûtiste légendaire Sir James Galway l’a décrit comme « le plus grand joueur de flûte qui est venu sur le devant de la scène musicale pendant de nombreuses années ».

 

Au cours d’une carrière de 34 ans en tant que soliste, Griminelli s’est produit à La Scala, au Carnegie Hall et au Suntory Hall, entre autres en Europe, en Asie et dans les Amériques. Ses performances avec des chefs d’orchestre de premier plan incluent Georges Pretre, Carl-Maria Giulini, Zubin Mehta, Sir Roger Norrington, Emmanuel Krivine, Yuri Bashmet, Sir Richard Bonynge, Jean-Pierre Rampal, Gennady Rozhdestvensky, James Levine et Jerzy Semkov, entre autres. Il a travaillé avec le Royal Philharmonic, le Berlin Symphony, le Munchner Rundfunkorchester, le London Philharmonic, l’Orchestre de Paris, le New York Philharmonic, l’Orchestra Nazionale della RAI et le Los Angeles Philharmonic, pour n’en nommer que quelques-uns. En 1984, à l’âge de 25 ans, il est invité par Luciano Pavarotti à se produire dans le désormais célèbre concert du Madison Square Garden de New York. Cela a marqué le début d’une collaboration entre les deux artistes qui a duré 200 concerts, y compris des performances à Hyde Park à Londres, à Central Park à New York, à la Tour Eiffel à Paris et à la Place Rouge à Moscou.

 

En 1991, Griminelli a été fait chevalier par le président de la République italienne et en 2003, il a été nommé officier du mérite de la République italienne.

 

Champion de la nouvelle œuvre, il a donné en première mondiale des compositions pour flûte et orchestre de nombreux compositeurs dont Carlo Boccadoro, Fabrizio Festa, Ennio Morricone et Shigeaki Saegusa.

 

Griminelli a commencé à jouer de la flûte à l’âge de onze ans. Au cours de ses études avec Jean-Pierre Rampal au Conservatoire de Paris et il a remporté des concours de musique à Stresa et Alessandria, Italie. Il a reçu deux fois le prestigieux Prix de Paris.

 

Artiste prolifique, il a été présenté comme soliste sur plus de 30 disques, dont des enregistrements avec l’English Chamber Orchestra dirigé par Jean-Pierre Rampal et la Camerata Academica Salzburg dirigée par Sir Roger Norrington.

 

Son travail au nom de causes caritatives l’a conduit à de fréquentes collaborations avec des artistes de la culture populaire, notamment Sir Elton John, James Taylor, Sting, Branford Marsalis et Ian Anderson de Jethro Tull.

 

Récemment l’enregistrement et la publication de son nouveau CD intitulé « Nessun Dorma. The Opera I Love” avec l’Orchestre symphonique national tchèque dirigé par le compositeur Nino Rota et enregistré par le label Decca.

 

Griminelli partira prochainement en tournée en Europe, en Asie et en Amérique du Sud avec le projet « Fellini 100/Nino Rota », un hommage au centenaire de la naissance du célèbre réalisateur italien Federico Fellini, avec la musique que Nino Rota a composée pour son films.

https://www.andreagriminelli.com/en/

OCTA-QUARTET est un quatuor composé de musiciens italiens connus et très talentueux, issus des domaines musicaux modernes les plus variés. En participant à divers festivals il affine sa vocation jazz ; et depuis peu, aussi grâce à l’heureuse collaboration avec Andrea Griminelli, le célèbre flûtiste, OCTA propose une programmation dédiée aux musiques de films d’auteurs Italiens, surtout Ennio Morricone et Nino Rota. La formation utilise des arrangements originaux écrits par Stefano Nanni qui est aussi le pianiste, assurant ainsi une lecture claire et personnelle identité musicale.

 

 

 

 

Laisser un commentaire